EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ukraine : les chiffres des enfants ukrainiens déportés en Russie

Sasha Vakulina, Euronews
Sasha Vakulina, Euronews Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le nombre total d'enfants ukrainiens déportés illégalement en Russie pourrait être proche de 150 000.

PUBLICITÉ

Moscou a déclaré qu'elle ne reconnaissait pas la compétence de la Cour pénale internationale de La Haye.

Cette déclaration a été faite avant même que le procureur de la CPI n'annonce officiellement l'ouverture de deux affaires de crimes de guerre et la délivrance de mandats d'arrêt à l'encontre de plusieurs Russes jugés responsables du ciblage des infrastructures civiles ukrainiennes et de l'enlèvement massif d'enfants ukrainiens.

La vice-Première ministre ukrainienne et ministre de la Réintégration des territoires temporairement occupés de l'Ukraine, Iryna Verechtchouk, a confirmé que la Russie avait déporté illégalement 2 161 orphelins ukrainiens vers la Russie.

Le gouvernement ukrainien avait précédemment confirmé la déportation illégale d'un total de 16 207 enfants vers la Russie, y compris ceux qui ont été déportés avec leur famille.

Le gouvernement russe ne nie pas avoir pris des enfants ukrainiens et a fait de leur adoption par des familles russes une pièce maîtresse de sa propagande. L'Institut pour l'étude de la guerre (ISW) a précédemment fait état d'une série documentaire russe qui suit des enfants ukrainiens après ce que Moscou appelle leur "adoption" par des familles russes.

Le nombre total d'enfants ukrainiens déportés illégalement pourrait être plus proche de 150 000.

L'ISW continue d'estimer que la déportation et l'adoption forcées d'enfants ukrainiens constituent une violation de la Convention de Genève pour la prévention et la répression du crime de génocide et un élément constitutif potentiel d'une campagne plus large de nettoyage ethnique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A l’intérieur du réseau à l’origine de la déportation de milliers d’enfants ukrainiens en Russie

Bachar al-Assad reçu par Vladimir Poutine à Moscou

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv