Nouvelle nuit de tensions sur l'Esplanade des mosquées à Jérusalem

La police israélienne dans les rues de la vieille ville de Jérusalem.
La police israélienne dans les rues de la vieille ville de Jérusalem. Tous droits réservés Mahmoud Illean/Copyright 2023 The AP All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La police israélienne a, une nouvelle fois, violemment pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa lorsque des jeunes Palestiniens ont tenté de se barricader à l'intérieur mercredi soir.

PUBLICITÉ

Nouvelle nuit de violence à Jérusalem lorsque des jeunes Palestiniens ont tenté de se barricader à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa mercredi soir.

Une nouvelle fois, la police israélienne a fait usage de la force pour les expulser. Selon le Croissant-Rouge palestinien au moins six personnes ont été blessées lors de ces violences et deux nouveaux tirs de roquettes du Hamas ont eu lieu depuis la bande de Gaza.

24 heures plus tôt, des images de la police israélienne prenant d'assaut la mosquée, frappant et expulsant 350 fidèles, avaient suscité l'indignation de la communauté internationale. Selon la version israélienne, les policiers auraient tenté de rétablir l'ordre après que des agitateurs leur aient jeté des pierres.

Les pays membres de la Ligue arabe se sont réunis ce mercredi en urgence au Caire alors que le chef de l'ONU, Antonio Guterres, a réagi en se disant "choqué et consterné". Quant à la Maison Blanche, elle a lancé un appel à l'apaisement.

En mai 2021, après des heurts sur l'esplanade et ailleurs à Jérusalem-Est, le Hamas avait tiré des roquettes sur Israël, entraînant une guerre de onze jours.

Une nouvelle flambée de violences est observée dans la région depuis l'investiture, fin décembre, d'un des gouvernements les plus à droite de l'histoire d'Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un dimanche de Pâques sous haute surveillance à Jérusalem

Israël affirme avoir intercepté 99 % des drones et missiles lancés par l'Iran

Aide humanitaire : selon l'ONU, Gaza est en pénurie extrême de nourriture et d'eau