EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

The Cube : de plus en plus de dirigeants politiques poursuivis par la justice

Sophia Khatsenkova, euronews
Sophia Khatsenkova, euronews Tous droits réservés Lyon
Tous droits réservés Lyon
Par Sophia Khatsenkova (adapté de l'anglais)
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

The Cube : si l'inculpation mardi de Donald Trump est un fait sans précédent dans l'histoire des Etats-Unis, ce cas est loin d'être isolé sur la scène internationale. Beaucoup d'anciens élus ont déjà été jugés et emprisonnés. Tour d'horizon.

PUBLICITÉ

Donald Trump est devenu le premier ancien président des États-Unis à faire l'objet de poursuites pénales

L'ancien dirigeant et actuel candidat républicain à l'élection présidentielle de 2024 a plaidé mardi non coupable de 34 chefs d'accusation pour falsification de documents commerciaux.

Les accusations découlent notamment du paiement d'une somme occulte à la star du X Stormy Daniels pendant la campagne présidentielle de D. Trump en 2016.

Mais le cas de Donald Trump est loin d'être le seul sur la scène internationale.

Dans de nombreuses autres démocraties, des dirigeants actuels ou anciens ont été poursuivis, parfois condamnés et emprisonnés.

Selon le site d'information américain Axios, 78 pays, y compris en Europe, sont concernés.

En Croatie, l'ancien Premier ministre Ivo Sanader a été reconnu coupable de corruption et condamné à 8 ans de prison. Il purge actuellement sa peine.

En France, deux anciens présidents ont été inculpés

Le premier : Jacques Chirac, en 2011, a été reconnu coupable de corruption et condamné à deux ans de prison avec sursis.

Il a également été reconnu coupable de trafic d'influence, d'abus de confiance et de détournement de fonds à l'époque où il était maire de Paris.

Le second : Nicolas Sarkozy : En 2021, il est impliqué dans une affaire de corruption et de trafic d'influence. Il a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis, dont il fait actuellement appel

En Allemagne, c'est Christian Wulff. L'ancien président a fait l'objet d'un procès après avoir été accusé d'avoir reçu des faveurs dans l'exercice de ses fonctions, mais il a été déclaré non coupable en 2014.

En Italie, Silvio Berlusconi, l'ancien premier ministre, a été acquitté des accusations de corruption lors de trois procès en 2021, 2022 et 2023.

Il a été confronté à plus de 30 affaires pénales depuis son entrée en politique en 1994.

Au Portugal, Jose Socrates, l'ancien premier ministre, a été inculpé de corruption, mais un juge l'a débouté en 2021, tout en maintenant des accusations moins graves de blanchiment d'argent.

Mais la région où le plus grand nombre de pays ont poursuivi d'anciens dirigeants au cours des deux dernières décennies est l'Amérique latine.

Au Pérou, par exemple, tous les présidents, sauf un, qui ont servi depuis 1985 ont été arrêtés ou inculpés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Procès de Donald Trump : Robert de Niro fait parler de lui à l'occasion de la fin des plaidoiries