EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Manifestations antigouvernementales à Tel-Aviv, malgré le risque élevé d'attentat

Malgré le risque d’attentat, des milliers de personnes manifestent contre les réformes judiciaires controversées envisagées par le gouvernement, à Tel-Aviv, le 8 avril 2023.
Malgré le risque d’attentat, des milliers de personnes manifestent contre les réformes judiciaires controversées envisagées par le gouvernement, à Tel-Aviv, le 8 avril 2023. Tous droits réservés Atef Szafadi/MTI/MTI
Tous droits réservés Atef Szafadi/MTI/MTI
Par euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Israël, la mobilisation contre les réformes gouvernementales ne faiblit pas malgré le risque d’attentat. Le dernier en date a donné un lieu à un renforcement massif de la sécurité.

PUBLICITÉ

À Tel Aviv, en Israël, malgré le risque élevé d’attentat, des milliers de personnes ont manifesté ce samedi contre les réformes judiciaires controversées envisagées par le gouvernement du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Ce dernier a beau avoir annoncé fin mars une "pause" dans le processus d’adoption de ces réformes, la mobilisation ne faiblit pas et les protestations publiques de grande ampleur se poursuivent.

"Des dizaines de milliers de personnes se rassemblent chaque semaine à Tel-Aviv et dans d'autres villes pour protester contre la réforme du système judiciaire".

Cette nouvelle manifestation survient au lendemain d'un attentat à la voiture bélier dans la métropole israélienne ayant coûté la vie à un Italien et blessé sept personnes, d'après la police israélienne. Plus tôt, vendredi, deux sœurs israélo-britanniques avaient été tuées dans une autre attaque palestinienne, en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Les violences se sont accrues ces derniers jours après l'irruption brutale des forces israéliennes dans la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, en plein ramadan, qui a suscité de nombreuses condamnations.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a ordonné un renforcement des effectifs militaires et la mobilisation des réservistes. Le ministère israélien de la Défense a par ailleurs annoncé un renforcement des restrictions d'entrée en Israël pour les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza, notamment les travailleurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël : nouvelles manifestations contre le projet de réforme judiciaire

Réforme de la justice en Israël : 16ème semaine de mobilisation, la contestation reste forte

Israël frappe le Liban et Gaza après des tirs de roquettes contre son territoire