France : les "techno-activistes" manifestent en dansant contre la réforme des retraites

Mathilde Caillard, techno-activiste, manifeste à Paris contre la réforme des retraites, 13/04/2023
Mathilde Caillard, techno-activiste, manifeste à Paris contre la réforme des retraites, 13/04/2023 Tous droits réservés Lewis Joly/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Lewis Joly/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Rencontre avec Mathilde Caillard, militante du collectif Alternatiba, devenue célèbre sur les réseaux sociaux en dansant lors des manifestations contre la réforme des retraites.

PUBLICITÉ

Ils ont choisi de manifester... en musique. On les surnomme les « techno-activistes ». Ils mixent sur de la musique électronique des slogans contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron.

Membre du collectif alternatiba, Mathilde Caillard est devenue célèbre grâce à ses chorégraphies diffusées sur les réseaux sociaux pour dénoncer la politique du président français.

"Le mode d'action par la danse a souvent été porté par les femmes, et souvent ce qui est porté par les femmes est dévalorisé, on a l'impression que c'est léger, naïf, mais c'est faux. C'est notre mode d'action politique. On le revendique aussi comme une réappropriation de notre corps, c'est quelque chose de puissant, quelque chose qu'on veut porter et on peut tout à fait danser et montrer que la lutte c'est aussi de la joie", dit-elle.

Mathilde Caillard fait partie d'une jeunesse militante engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique.

"Ce que l'on rejette, c'est le système derrière la réforme des retraites, un système qui veut nous faire travailler plus pour produire plus. Jamais on ne se pose la question "produire plus pourquoi ?". "Est-ce que c'est juste pour continuer à enrichir une poignée d'actionnaires, pour atteindre une croissance qui nous rendrait heureux ? Ca ne nous rend pas plus heureux en fait"

"Ce qu'il faut faire à l'aulne du réchauffement climatique et du chaos climatique, c'est réfléchir à ce qui est essentiel et ce qui ne l'est pas".

Comme les centaines de milliers de manifestants qui ont défilé ce jeudi à travers la France, elle espère que le mouvement ira jusqu'au bout.

"Il faut un retrait de la réforme. Emmanuel Macron refuse de reconnaître qu'il a eu tort mais c'est la seule issue. Personne ne veut cette réforme. Même économiquement, elle est mal ficelée, elle est mal faite. Le mouvement social, je ne sais pas sous quelle forme il va continuer mais en tout cas cette colère ne va pas disparaître du jour au lendemain".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : les dates clés de la réforme des retraites

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère

45 000 volontaires vont être formés à l'approche des Jeux Olympiques de Paris