Guerre en Ukraine : le président chinois s'est entretenu par téléphone avec V. Zelensky

Le président ukrainien s'est entretenu par téléphone avec le président chinois
Le président ukrainien s'est entretenu par téléphone avec le président chinois Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président chinois Xi Jinping s'est entretenu ce mercredi par téléphone avec Volodymyr Zelensky. Un entretien jugé "long et significatif" par Kyiv.

PUBLICITÉ

Lors de leur tout premier entretien téléphonique depuis l'invasion russe en Ukraine entre le président chinois et son homologue ukrainien, Xi Jinping a assuré que "la Chine a toujours été du côté de la paix" et appelé à "la négociation",  a indiqué mercredi la télévision d'Etat CCTV.

"Le dialogue et la négociation" sont la "seule issue" au conflit avec la Russie, a encore assuré le dirigeant, selon CCTV.

De son côté, le président ukrainien a déclaré avoir eu un "long et significatif" entretien avec son homologue chinois, dans un tweet confirmé par la présidence ukrainienne à l'AFP. Il a aussi dit espérer "une poussée puissante du développement des relations bilatérales" entre Kyiv et Pékin.

Il s'agit du premier échange connu entre les deux hommes depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022. Leur dernier appel remontait à juillet 2021.

Volodymyr Zelensky avait jugé "nécessaire" en février dernier de "travailler" avec la Chine pour oeuvrer à une résolution du conflit avec la Russie.

Il avait réitéré en mars son souhait de dialoguer avec son homologue chinois sur ce sujet et "attendre une réponse" de sa part.

Un ambassadeur ukrainien nommé en Chine

La Chine a publié en février un document en 12 points présentant sa position sur le conflit en Ukraine. L'initiative, parfois perçue comme un plan de paix, exhorte notamment Moscou et Kiev à tenir des pourparlers.

Le texte s'oppose également à tout recours à l'arme nucléaire et appelle à respecter l'intégrité territoriale de tous les pays --sous-entendu également celle de l'Ukraine dont une partie du territoire est sous contrôle russe.

Pékin n'a pas reconnu en septembre l'intégration de quatre territoires du Donbass ukrainien à la Fédération de Russie et ne l'avait pas fait non plus en 2014 lors de l'annexion de la Crimée.

La Chine, qui n'a pas condamné publiquement la guerre en Ukraine, a fortement accru ces derniers mois sa coopération politique et économique avec son voisin russe.

Tumultueuses durant la Guerre froide, les relations Pékin-Moscou se sont nettement renforcées ces dernières décennies pour faire front commun face à l'influence des Etats-Unis.

Suite à cet entretien téléphonique, sollicité par Kyiv, le président Zelensky a annoncé avoir nommé un ambassadeur en Chine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Italie et l'Ukraine se retrouvent pour un sommet sur la reconstruction du pays

L'Ukraine commémore la catastrophe de Tchernobyl, et dénonce le "chantage nucléaire russe"

Scholz en visite en Chine pour favoriser la coopération économique