PUBLICITÉ

L'Italie et l'Ukraine se retrouvent pour un sommet sur la reconstruction du pays

Sommet sur la reconstruction de l'Ukraine, à Rome, le 26 avril 2023
Sommet sur la reconstruction de l'Ukraine, à Rome, le 26 avril 2023 Tous droits réservés screenshot
Tous droits réservés screenshot
Par Giorgia Orlandi
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Première ministre Giorgia Meloni a affirmé que "soutenir la reconstruction de l'Ukraine, c'est croire en sa victoire".

PUBLICITÉ

La stratégie de défense de Kyiv est un "succès" et jettera à l'avenir les bases "de la sécurité mondiale": c'est ce qu'a déclaré le Président Volodymyr Zelensky, lors de la rencontre bilatérale consacrée à la reconstruction de l'Ukraine, organisée ce mercredi à Rome, en Italie.

Le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a demandé à son homologue italienne Giorgia Orlandi son soutien dans les négociations sur la future adhésion de l'Ukraine à l'OTAN.

Des centaines d'entreprises, d'organisations et d'institutions italiennes et ukrainiennes ont participé à l'événement. L'objectif de la conférence est d'anticiper les besoins du pays et sa reconstruction, et d'offrir également le savoir-faire italien dans des secteurs spécifiques.

Cela fait partie du plan d'aide que l'Italie propose à l'Ukraine. Cela a également été rappelé par la Première ministre elle-même, Giorgia Meloni, qui a déclaré lors de la conférence de presse qu'adhérer à ce plan de reconstruction, c'est croire que l'Ukraine gagnera le conflit, mais aussi participer au processus d'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne.

La Première ministre a ensuite mentionné le Premier ministre ukrainien, qui a déclaré qu'il remerciait l'Italie d'avoir fourni l'électricité au pays. Un des exemples concrets de la contribution de l'Italie s'est fait sentir. Une contribution qui sera prolongée précisément pour la reconstruction du pays, selon la Banque mondiale. Le coût total de la reconstruction du pays s'élève à environ 400 milliards d'euros.

Ce n'est pas la première conférence au cours de laquelle la reconstruction de l'Ukraine a été discutée, du moins en Europe, mais l'événement a certainement servi à renforcer la position et le rôle de l'Italie non seulement au niveau international, mais surtout au niveau européen.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Giorgio Meloni et Rishi Sunak s'unissent sur la question migratoire

L'Ukraine commémore la catastrophe de Tchernobyl, et dénonce le "chantage nucléaire russe"

Guerre en Ukraine : le président chinois s'est entretenu par téléphone avec V. Zelensky