EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Deux hommes pendus en Iran, pour blasphème

Des condamnés en Iran
Des condamnés en Iran Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Iran deux hommes ont été pendus, accusés de blasphème. Le mouvement de révolte a entraîné près de 600 mises à mort en 2022.

PUBLICITÉ

Après l'exécution ce week-end d'un Irano-Suédois pour terrorisme présumé, les autorités iraniennes ont mis à mort deux autres prisonniers, cette fois pour blasphème.

Yousef Mehred et Sadollah Fazeli Zare ont été pendus dans une prison du centre de ce pays. On les accuse d'avoir insulté le prophète Mahomet et encouragé l'athéisme.

Les exécutions pour blasphème restent rares, les condamnés à mort sont principalement des opposants au régime religieux iranien et des membres de minorités ethniques.

Le mois dernier, un rapport d'ONG occidentales a révélé une augmentation spectaculaire de l'application de la peine de mort dans la République islamique l'année dernière. Plus de 200 personnes ont été mises à mort depuis janvier 2023, 582 en 2022, une augmentation qui coïncide avec des mois de manifestations contre le régime et une répression sanglante qui a fait des centaines de morts et de nombreuses arrestations. 

l'Iran se place au deuxième rang pour la peine capitale, derrière la Chine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : une femme a été fouettée pour avoir refusé de porter le hijab

Citoyens européens détenus en Iran : le dur combat des familles

NO COMMENT: Ebrahim Raïssi a été inhumé dans sa ville natale de Machhad