Proche-Orient : nouveaux échanges de tirs entre Gaza et Israël

De roquettes tirées depuis Gaza (10/05/2023)
De roquettes tirées depuis Gaza (10/05/2023) Tous droits réservés Hatem Moussa/Copyright 2023, The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Hatem Moussa/Copyright 2023, The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des dizaines de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël mercredi, après de nouvelles frappes israéliennes ayant fait quatre morts dans le territoire palestinien.

PUBLICITÉ

Des dizaines de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël mercredi, peu de temps après de nouvelles frappes israéliennes ayant fait quatre morts dans le territoire palestinien, portant à 19 le nombre de personnes y ayant péri depuis mardi.

Il s'agit de l'escalade la plus importante entre des groupes armés palestiniens et Israël depuis août 2022.

Des sirènes d'alerte à la roquette ont retenti dans le secteur de Tel-Aviv, a constaté une journaliste de l'AFP, tandis que d'autres se sont déclenchées dans les villes de Sdérot, Ashdod et Ashkelon, selon l'armée israélienne. Les services de secours n'ont pas fait état de blessé.

D'après un haut responsable sécuritaire israélien, plus de 60 roquettes ont été tirées en 45 minutes depuis Gaza, où des journalistes ont fait état de dizaines de projectiles tirés vers le sol israélien.

Le système de défense anti-aérien israélien a intercepté des roquettes au-dessus d'Ashkelon et ailleurs dans le sud d'Israël, ont constaté des photographes de l'AFP.

A Gaza, le ministère de la Santé a fait état de quatre morts mercredi dans les raids israéliens.

L'armée israélienne a indiqué avoir ciblé des infrastructures de lancement de roquettes et d'obus de mortier appartenant au Jihad islamique, après avoir visé des membres du mouvement à Khan Younès (sud).

La veille, 15 personnes, dont quatre enfants, avaient été tués par des raids israéliens sur Gaza, d'après le ministère de la Santé local.

Le Jihad islamique, qualifié de "terroriste" par Israël, l'Union européenne et les Etats-Unis, a annoncé que plusieurs de ses combattants avaient été tués.

Contrôlée depuis 2007 par le Hamas, la bande de Gaza, territoire exigu miné par la pauvreté et le chômage où sont entassés 2,3 millions de Palestiniens sous blocus israélien depuis 16 ans, a été le théâtre de plusieurs guerres avec Israël depuis 2008.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Accord pour un cessez-le-feu entre Israël et des groupes armés de Gaza

Escalade à Gaza : 28 Palestiniens tués, un mort en Israël

Gaza : des frappes israéliennes sur Rafah font 22 morts dont 18 enfants