EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Climat : le lac Prespa dans les Balkans, symbole de la crise de l'eau

Le Lac Prespa
Le Lac Prespa Tous droits réservés /Captura de vídeo de Euronews
Tous droits réservés /Captura de vídeo de Euronews
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La baisse spectaculaire du niveau d'eau du lac met en péril la riche biodiversité de cette région et ses espèces d'oiseaux endémiques.

PUBLICITÉ

Bordé par la Macédoine du Nord, la Grèce et l'Albanie, le lac Prespa subit chaque année les effets du réchauffement climatique. Ces derniers mois son niveau d'eau n'a cessé de baisser, sous l'effet de faibles précipitations

"Avec le réchauffement climatique, les chutes de pluie et de neige ne font que diminuer", souligne Goran Lazarevski, du centre météorologique de Prespa.

Conditions météorologiques défavorables, dérèglement climatique et activités humaines... Autant de facteurs cumulés qui mettent en danger ce paysage vieux d'un million d'années.

"Il existe deux groupes de menaces et il s'agit de menaces sérieuses. La première est l'influence anthropique, c'est-à-dire les activités humaines dans les limites du lac et de son bassin versant. La deuxième menace sérieuse est le changement climatique", indique Ajam Al Malla, directeur du département écologie "Resen".

La baisse spectaculaire du niveau d'eau du lac a mis en péril la riche biodiversité de cette région et ses espèces d'oiseaux endémiques.

"Le recul de l'eau affecte directement l'habitat des espèces qui voient leurs habitats se dégrader. Et c'est l'existence même des espèces qui est menacée. Elles ne trouvent pas facilement la nourriture nécessaire à leur existence, à leur reproduction et donc, elles abandonnent cette région, cet endroit", indique le biologiste Nikola Zdravevski.

Borjan Jovanovski est le correspondant d'Euronews sur place : "Il y a encore un an, les eaux du lac se trouvaient à cette hauteur. Aujourd'hui, cette ligne se trouve presque dix mètres plus bas. C'est l'illustration d'une situation écologique dramatique,qui exige que des mesures urgentes soient prises par les trois pays qui se partagent les eaux de ce magnifique lac."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Intégration européenne : le Monténégro espère des avancées pour une adhésion à l'UE

Les températures mondiales pourraient atteindre des records au cours des cinq prochaines années

No Comment : les incendies en Albanie progressent vers le nord et durent depuis trois semaines