EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Espagne: 4 personnes arrêtées pour avoir pendu un mannequin à l'effigie de Vinicius

L'attaquant brésilien du Real Madrid Vinicius Junior réagit à une insulte lors d'un match de la Liga à Valence, le 21 mai 2023.
L'attaquant brésilien du Real Madrid Vinicius Junior réagit à une insulte lors d'un match de la Liga à Valence, le 21 mai 2023. Tous droits réservés JOSE JORDAN/AFP
Tous droits réservés JOSE JORDAN/AFP
Par euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Quatre personnes ont été interpellées en Espagne dans le cadre de l'enquête sur la pendaison fin janvier d'un mannequin à l'effigie de l'attaquant du Real Madrid, Vinicius Junior, victime de nouvelles insultes racistes

PUBLICITÉ

Deux jours après de nouvelles insultes à caractère raciste proférées contre la star brésilienne du Real Madrid, la police a annoncé l'arrestation de quatre personnes, dans la capitale espagnole, accusées de "délit de haine". Trois d'entre elles sont membres du groupe Frente Atletico ultra de l'équipe Colchonero et avaient déjà été identifiés par la police dans le cadre des dispositifs déployés lors des matchs déclarés à haut risque.

Le mannequin portant un maillot de Vinicius Junior avait été retrouvé pendu le 26 janvier, jour d'un derby remporté 3-1 par le Real Madrid contre l'Atlético Madrid en quarts de finale de la Coupe du Roi, sous une bannière portant l'inscription "Madrid déteste le Real".

Après cet incident, le Real Madrid avait dénoncé un "acte raciste et xénophobe malveillant et répugnant" à l'encontre de son joueur de 22 ans, cible régulière d'insultes racistes, en disant espérer dans un communiqué que les "responsables" soient "punis". Une enquête avait été ouverte dans la foulée.

Ces arrestations interviennent deux jours après de nouvelles insultes à caractère raciste contre la star brésilienne lors d'un match du championnat d'Espagne de football, qui ont suscité une vague d'indignation dans le pays et à l'étranger.

La police nationale a annoncé avoir arrêté mardi trois jeunes hommes âgés de 18 à 21 ans pour leur implication présumée dans ces insultes proférées dimanche dernier au stade de Valence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Baiser forcé : les joueurs espagnols fustigent le "comportement inacceptable" de Luis Rubiales

Baiser forcé : Luis Rubiales suspendu par la Fifa, la sélection espagnole désertée

Foot : les 23 championnes du monde refusent de jouer pour l'Espagne après le baiser forcé