EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

En Finlande, Washington affirme son soutien à l'Ukraine, seule voie pour une "vraie paix"

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken à Helsinki, en Finlande, le 2 juin 2023
Le secrétaire d'État américain Antony Blinken à Helsinki, en Finlande, le 2 juin 2023 Tous droits réservés Emmi Korhonen/Lehtikuva
Tous droits réservés Emmi Korhonen/Lehtikuva
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Continuer à armer et renforcer l'Ukraine est la seule voie pour atteindre une "vraie paix", a affirmé vendredi le chef de la diplomatie américaine. Antony Blinken a aussi rejeté tout cessez-le-feu défavorable, selon lui, à Kiev, alors que l'invasion russe a viré à "l'échec stratégique" pour Moscou.

PUBLICITÉ

Armer et aider Kyiv pour contruire une paix durable en Europe. Depuis la Finlande, devenue membre de l'OTAN en avril dernier, Antony Blinken a affirmé que l'invasion de l'Ukraine aura des conséquences durables sur la Russie: "ce que je veux exposer ici, ce sont les nombreuses façons dont la guerre d'agression de Poutine contre l'Ukraine a été un échec stratégique, diminuant considérablement la puissance de la Russie, ses intérêts et son influence pour les années à venir."

L'objectif du discours du responsable américain était d'afficher une position claire des États-Unis au moment où certains pourraient être tentés d'appeler à un armistice ou à un cessez-le-feu. Un cessez-le-feu sur les positions actuelles du front ne ferait que "consolider" le contrôle de Vladimir Poutine sur l'est de l'Ukraine et lui permettre de "réattaquer", a plaidé Antony Blinken.

Le chef de la diplomatie américaine a également précisé que le conflit russo-ukrainien a rendu Washington plus attentif à la "menace" chinoise...

Allié de Moscou, Pékin essaie pourtant de s'imposer en tant que médiateur entre les deux bélligérants.

"Le risque d'escalade de la guerre reste élevé. Actuellement, la guerre continue et s'intensifie" a constaté Li Hui, envoyé spécial chinois en Ukraine. Il a également appelé les gouvernements à "cesser d'envoyer des armes sur le champ de bataille" pour mettre en place des pour-parlers entre les deux bélligérants. Mais aucune mesure concrète n'a été prise du côté de Pékin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’Europe unie en Moldavie pour soutenir l’Ukraine

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts