Un voilier intercepté par les autorités portugaises avec une tonne de cocaïne à son bord

Des sacs contenant environ une tonne de cocaïne, saisis lors d'une opération de lutte contre le trafic international de drogue, à la base navale de Lisbonne, le 1er juin 2023
Des sacs contenant environ une tonne de cocaïne, saisis lors d'une opération de lutte contre le trafic international de drogue, à la base navale de Lisbonne, le 1er juin 2023 Tous droits réservés CARLOS COSTA/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un bateau qui traversait l'océan Atlantique a été arrêté par les autorités portugaises pour avoir transporté de la drogue.

PUBLICITÉ

Les autorités portugaises ont saisi environ une tonne de cocaïne à bord d'un voilier qui naviguait dans l'Atlantique en provenance d'Amérique latine, et arrêté une personne de 53 ans, ont annoncé jeudi la marine et la police judiciaire.

"Le voilier a été intercepté en haute mer", dans la nuit de mardi à mercredi, à quelque 200 milles nautiques (370km) des côtes portugaises, a indiqué à l’AFP Artur Vaz, directeur de l'unité de lutte contre le trafic de drogue de la police judiciaire portugaise lors d’une conférence de presse.

Après avoir localisé et intercepté ce bateau de plaisance, la police a fouillé le navire et arrêté "le seul membre de l'équipage, un étranger de 53 ans", a précisé un communiqué de la marine portugaise.

CARLOS COSTA/AFP or licensors
Des sacs contenant environ une tonne de cocaïne, saisis lors d'une opération de lutte contre le trafic international de drogue à la base navale de Lisbonne, le 1er juin 2023CARLOS COSTA/AFP or licensors

Ce voilier battant pavillon polonais, d'approximativement 16 mètres de long, qui effectuait la traversée de l'océan Atlantique, a été escorté jusqu'à la base navale d'Almada au sud de Lisbonne, où il est arrivé jeudi matin.

Selon les enquêteurs portugais, la drogue était destinée à plusieurs pays européens"Nous constatons actuellement que d'importants flux de drogues, en particulier de cocaïne et de haschisch, entrent en Europe", a souligné Artur Vaz. Mais "les grands mouvements de cocaïne se font principalement via des conteneurs", a-t-il ajouté.

Cette opération appelée ''Monaco" est le résultat d'une coopération internationale à laquelle ont participé la police judiciaire portugaise, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) et la Drug Enforcement Administration (DEA), l'agence fédérale américaine chargée de la guerre contre le narcotrafic.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un "sous-marin" de 30 mètres de long, rempli de drogue, saisit par la marine colombienne

Affaire Maddie : le mystère demeure après les fouilles dans le sud du Portugal

Roumanie : une alliance de droite pour les élections européennes