Guerre en Ukraine : la situation au 6 juin 2023, cartes à l'appui

Sasha Vakulina, euronews
Sasha Vakulina, euronews Tous droits réservés Lyon
Tous droits réservés Lyon
Par Sasha Vakulina (adapté de l'anglais)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La contre-offensive ukrainienne a bel et bien commencé. L'analyse du jour de Sasha Vakulina pour euronews.

PUBLICITÉ

Les responsables russes et ukrainiens ont annoncé le début de la contre-offensive ukrainienne, selon l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW). Le centre de réflexion, basé aux Etats-Unis, précise qu'il ne tentera pas d'évaluer pour l'instant si ces gains font partie ou non d'opérations de contre-offensive plus vastes.

L'ISW dit avoir observé une augmentation de l'activité de combats dans différents secteurs de la ligne de front, mais ne se prononcera pas sur l'intention, le poids ou l'objectif des opérations contre-offensives ukrainiennes.

Le ministère britannique de la défense a également déclaré qu'au cours des dernières 48 heures, il y avait eu une augmentation substantielle des combats dans de nombreux secteurs du front, y compris ceux qui étaient relativement calmes depuis plusieurs mois.

La vice-ministre ukrainienne de la défense, Hanna Maliar, a déclaré que de son côté que l'offensive ukrainienne "se déroulait dans plusieurs directions", renforçant ainsi les spéculations selon lesquelles une offensive majeure de Kyiv pour reprendre les terres détenues par les forces d'occupation russes pourrait être en train de se mettre en place.

Dans l'Est, les forces ukrainiennes ont fait des avancées limitées au nord et au sud-ouest de Bakhmout. La vice-ministre ukrainienne de la défense rapporte que les Ukrainiens ont avancé de 200 à 1 600 mètres en direction d'Orikhovo-Vasylivka et de 100 à 700 mètres près d'Ivanivske et de Klishchiivka.

Le porte-parole du groupe des forces orientales ukrainiennes, le colonel Serhiy Cherevaty, a indiqué que les forces ukrainiennes mécanisées avaient également progressé de 300 mètres à un kilomètre en direction de Zaliznyanske et Bohdanivka.

Les forces ukrainiennes ont poursuivi leurs attaques terrestres dans l'ouest de la région de Donetsk et dans l'est de la région de Zaporijjia, et ont réalisé de nouveaux gains tactiques limités.

L'ISW affirme aussi que des images géolocalisées indiquent que les forces ukrainiennes ont probablement progressé au sud-ouest de Velyka Novosilka et à 1,5 km au nord-ouest de Storozheve.

Le groupe de réflexion estime qu'une contre-offensive réussie pourrait prendre des jours, des semaines, voire des mois avant que son résultat ne devienne totalement clair, période pendant laquelle des sources russes peuvent faussement prétendre l'avoir vaincue.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Catastrophe de Kakhovka : "c'est une bombe environnementale de destruction massive"

"Le monde doit réagir", lance Zelensky après l'attaque du barrage de Kakhovka en Ukraine

Kharkiv et Odessa visées par des frappes russes, la Crimée occupée ciblée par les Ukrainiens