PUBLICITÉ

Les sécheresse menace les récoltes et les forêts : reportage en Lituanie et en Pologne

Un agriculteur arrose ses semences. Capture d'écran d'un reportage de la télévision lituanienne LTLT.
Un agriculteur arrose ses semences. Capture d'écran d'un reportage de la télévision lituanienne LTLT. Tous droits réservés LTLT
Tous droits réservés LTLT
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Lituanie, les agriculteurs doivent arroser leurs cultures nuit et jour. Nombre d'entre eux craignent de perdre un tiers de leur récolte.

PUBLICITÉ

Malgré les fortes pluies qui se sont abattues récemment sur une grande partie de l'Europe, certaines régions restent en stress hydrique.

En Lituanie, par exemple, les agriculteurs doivent arroser leurs cultures nuit et jour.

Nombre d'entre eux craignent de perdre un tiers de leur récolte si cette période sèche se prolonge.

Si le soleil continue de taper, il pourrait ne pas y avoir de récolte. Tout dépend du temps et nous avons besoin de pluie. Je ne sais pas, peut-être que je vais essayer de danser pour appeler la pluie.
Julius Sateika
Agriculteur lituanien

Les gardes-forestiers sont également inquiets. Il y a eu 70 incendies de forêt cette année, mais comme les météorologues prévoient qu'il ne pleuvra pas dans les jours à venir, le risque d'incendie augmente. La population est donc invitée à faire preuve de vigilance.

Nous voulons que les gens soient responsables en forêt. Si vous faites un feu, faites-le dans les endroits prévus à cet effet. Ensuite, éteignez le feu avec de l'eau, afin qu'il n'y ait pas de risque d'étincelles susceptibles de lancer un feu. Protégeons la forêt.
Giedrius Tamosiunas
Responsable de l'entreprise forestière lituanienne

La Pologne manque aussi de pluie. Les autorités ont déclaré un risque de niveau 3 pour les incendies de forêt dans la plupart des forêts sèches. C'est le niveau d'alerte le plus élevé.

Si le niveau d'humidité de la forêt est inférieur à 10 pour cent au cours des 5 prochains jours, l'inspecteur des forêts aura l'obligation d'introduire une interdiction d'entrer dans les forêts.
Marcin Dziubak
Inspection des forêts de Gryfino

Une interdiction qui serait dommageable pour les habitants de la région car les promeneurs ne pourront plus venir chercher le frais. Mais il faut à tout prix éviter les incendies, le risque pour la vie sauvage est trop grand.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mégabassines : départ d'un «convoi de l'eau» près de Sainte-Soline

Sécheresse : les fortes pluies ne rendront pas les sols plus fertiles

Pologne : plusieurs arrestations dans le cadre d'un complot de sabotage russe présumé