EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mort en prison d'"Unabomber", dont les attentats ont traumatisé les Etats-Unis

Ted Kaczynski, surnommé "Unabomber"
Ted Kaczynski, surnommé "Unabomber" Tous droits réservés JOHN YOUNGBEAR/AP1996
Tous droits réservés JOHN YOUNGBEAR/AP1996
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Brillant mathématicien devenu ermite, Theodore Kaczynski s'était lancé dans une croisade contre le progrès et la technologie. Ses bombes dissimulés dans des colis ont fait trois morts et 23 blessés entre 1978 et 1995.

PUBLICITÉ

Ted Kaczynski, surnommé "Unabomber" a été retrouvé mort dans sa cellule à 81 ans. A partir de 1978 et pendant 18 ans, ce mathématicien diplômé de Harvard a envoyé seize bombes, dissimulées dans des colis postaux, à diverses personnes et entreprises, faisant au total trois morts et 23 blessés. Après une longue traque, il a été arrêté en 1996.

Malgré un diagnostic de schizophrénie paranoïaque, les psychiatres ont considéré qu'il pouvait être traduit devant un jury. Pour éviter la peine de mort, il a plaidé coupable et a été condamné en 1998 à la prison à vie.

Ses premières cibles étaient des universitaires et des compagnies aériennes, ce qui lui avait valu son surnom d'"Unabomber" (pour "University and Airline Bomber").

La cause de sa mort n'était pas encore connue samedi après-midi. Il avait été transféré en 2021 dans un établissement pénitentiaire de santé, en Caroline du Nord (sud-est).

Il avait auparavant longtemps été détenu dans la prison de haute sécurité de Florence, dans le Colorado (ouest) connue pour avoir abrité de célèbres prisonniers comme actuellement le baron de la drogue El Chapo.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trois touristes disparus sont retrouvés morts en une semaine sur des îles grecques

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon