Guerre en Ukraine : le point sur le terrain, cartes à l'appui

La contre-offensive ukrainienne se poursuit près de Bakhmout
La contre-offensive ukrainienne se poursuit près de Bakhmout Tous droits réservés euronews
Par Oleksandra Vakulina
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La contre-offensive ukrainienne est en cours à proximité de Bakhmout.

PUBLICITÉ

Les forces ukrainiennes ont mené des opérations de contre-offensive dans au moins trois secteurs de la ligne de front et ont réalisé des gains le 19 juin, a déclaré l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW).

Les blogueurs russes ont rapporté que les troupes ukrainiennes ont poursuivi leurs attaques au nord-ouest, au nord-est et au sud-ouest de Bakhmout ce lundi.

Ils ont affirmé que les forces ukrainiennes ont progressé au nord-est de Bakhmout et ont mené des attaques supplémentaires près de Berkhivka, Yahidne et Klishchiivka.

Le vice-ministre ukrainien de la défense, Hanna Malyar, a également annoncé qu'au cours de la semaine écoulée, les troupes ukrainiennes ont avancé de sept kilomètres vers Tavrisk, en direction de Zaporijjia.

Elles auraient libéré 113 km2 de territoire, dont huit localités dans les régions de Donetsk et de Zaporijjia.

Des blogueurs russes assurent que les troupes ukrainiennes ont attaqué au sud de Velyka Novosilka, dans l'ouest de la région de Donetsk.

Des images géolocalisées publiées le 19 juin confirment que les troupes ukrainiennes ont libéré Pyatykhatky, à environ 25 km au sud-ouest d'Orikhiv.

Le ministère britannique de la Défense a estimé que la Russie avait probablement déployé de larges portions du groupement des forces du Dniepr depuis la rive gauche de la région de Kherson vers les directions de Zaporijjia et de Bakhmout pour répondre aux contre-offensives ukrainiennes au cours des dix derniers jours.

L'ISW a estimé que les forces ukrainiennes pourraient interrompre temporairement les opérations de contre-offensive afin de réévaluer leurs tactiques pour les opérations futures.

Le groupe de réflexion a précédemment noté que l'Ukraine n'a pas encore engagé la majorité de ses forces disponibles dans des opérations de contre-offensive et n'a pas non plus lancé son effort principal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le manque d'eau en Ukraine : une menace réelle dans les zones inondées

Contre-offensive ukrainienne : une nouvelle localité libérée, la "8ème en deux semaines"

Comment Valeriia, une Ukrainienne de 17 ans, a échappé à un camp de rééducation russe