EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Raid meurtrier à Kramatorsk : l'ONU exhorte les belligérants à ne pas viser les civils

Les ruines du restaurant de Kramatorsk détruit après un raid russe
Les ruines du restaurant de Kramatorsk détruit après un raid russe Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Alex Babenko/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors 9 083 civils ont été tués dans la guerre en Ukraine à ce jour, l'ONU exhorte toutes les parties à éviter l'utilisation d'armes explosives dans les zones peuplées.

PUBLICITÉ

Au lendemain d'un nouveau massacre de civils à Kramatorsk en Ukraine, les Nations unies ont exhorté la Russie et l'Ukraine à éviter d'utiliser des explosifs puissants dans les zones habitées. Lors d'une réunion du Conseil de sécurité à New York, la représentante de l'organisation mondiale pour le désarmement a déclaré que l'intensification du conflit continuait à faire payer un lourd tribut à la vie civile, en particulier avec le ciblage des zones résidentielles.

Izumi Nakamitsu, Haute représentante de l'ONU pour les affaires de désarmement : "La grande majorité des victimes civiles sont le résultat de l'utilisation d'armes explosives à large rayon d'action. L'attaque au missile dans le centre de Kramatorsk le 27 juin, qui a tué 12 personnes, en est un exemple. Le Secrétaire général a exhorté sans équivoque toutes les parties à éviter l'utilisation d'armes explosives dans les zones peuplées, car une telle utilisation risque fort de provoquer des dommages aveugles".

La Russie a une fois de plus nié viser les civils. Son représentant a reproché à l'Occident d'armer l'Ukraine.

Vasily Nebenzya, représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies : "Les menaces découlant des armes occidentales fournies à l'Ukraine continuent de croître et de se multiplier. Nos anciens partenaires occidentaux continuent de tenter de rejeter sur la Russie toute la responsabilité de ce qui se passe en Ukraine."

Au moins 12 personnes, dont des enfants, ont été tuées et 65 blessées lors de l'attaque russe d'un bâtiment dans la ville de Kramatorsk. C'est la dernière d'une série de frappes meurtrières sur des zones civiles en Ukraine.

L'ONU estime que 9 083 civils ont été tués dans la guerre en Ukraine à ce jour.

Du 24 février 2022 au 18 juin 2023, le Haut-Commissariat aux droits de l'homme a enregistré 24 862 victimes civiles en Ukraine, dont 9 083 morts et 15 779 blessés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Volodymyr Zelensky célèbre la marine à Odessa, des avancées russes à l'est

Kramatorsk : Moscou assure avoir visé une cible militaire

Guerre en Ukraine : au moins dix morts après le raid russe sur Kramatorsk