PUBLICITÉ

Législatives en Espagne : Alberto Núñez Feijoo est déterminé à obtenir la majorité absolue

Affiche du leader de la droite populaire Alberto Núñez Feijóo
Affiche du leader de la droite populaire Alberto Núñez Feijóo Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Jaime Velázquez
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Euronews s'est rendu à Bueu en Espagne, pour en apprendre davantage sur Alberto Núñez Feijóo, le leader de la droite populaire et candidat aux élections législatives.

PUBLICITÉ

La petite ville de Bueu, nichée dans la province de Pontevedra en Espagne, s'apprête à recevoir l'un de ses vacanciers les plus célèbres : Alberto Núñez Feijoo. 

Leader de la droite populaire et favori pour remporter les prochaines élections législatives, il choisit chaque été de séjourner dans cette pittoresque cité touristique du nord du pays.

Les habitants de Bueu se réjouissent de cette visite prestigieuse et témoignent de l'accueil chaleureux qui lui est réservé. Manolo Pérez, propriétaire du restaurant "La Estrella de Bueu", affirme : "Nous sommes fiers de sa venue à Bueu. Vous n'avez peut-être pas cette impression en le voyant à la télévision, mais en réalité, il est très sympathique, très accessible... Il est gentil avec tout le monde."

Favori des législatives espagnoles

Alberto Núñez Feijoo se présente aux élections législatives du 23 juillet avec une expérience politique éprouvée, ayant obtenu quatre majorités absolues au gouvernement régional de Galice. Pour mieux comprendre le potentiel futur dirigeant de l'Espagne, nous nous sommes rendus à la rédaction du journal local Diario de Pontevedra, où il a entamé sa carrière politique.

Miguel Ángel Rodríguez, directeur du Diario de Pontevedra, dépeint Feijoo comme un homme politique solide, évitant les extravagances et la gestion tapageuse. Cette stabilité aurait eu un impact considérable sur l'électorat galicien. En effet, l'une de ses plus grandes réussites politiques a été de freiner le mouvement de séparatisme et d'empêcher l'extrême droite de s'installer en Galice. À ce jour, cette région reste la seule en Espagne où le parti Vox n'est pas représenté.

Le centrisme au cœur de sa stratégie ?

M.Feijoo a su garder ses distances vis-à-vis de l'extrême droite grâce à une approche centriste. "Le seul outil qu'il connaît et qui lui permet de tenir à distance du gouvernement la menace de l'extrême droite, c'est précisément le centrisme, l'engagement en faveur du centre. Faire appel à une majorité absolue est exactement ce qu'il a fait en Galice. Cela a fonctionné pour lui en Galice, mais c'est plus complexe en Espagne", souligne Miguel Ángel Rodríguez.

Austérité au programme

Si Alberto Núñez Feijoo accède au pouvoir, son gouvernement sera placé sous le signe de l'austérité. Le leader conservateur est connu pour son credo du "plus avec moins" en Galice, et il est probable qu'il appliquera cette même approche au niveau national.

Fort de sa victoire dans le débat électoral contre le Premier ministre Pedro Sánchez, il se profile comme un potentiel dirigeants capable de gouverner seul. Toutefois, selon les sondages, il pourrait avoir besoin du soutien du parti d'extrême droite Vox pour former un gouvernement, lui qui est habitué aux majorités absolues. Ainsi, l'un de ses premiers défis en tant qu'éventuel dirigeant sera d'apprendre à partager le pouvoir.

Les Espagnols sont suspendus aux résultats, se demandant si le leader de la droite populaire réussira à reproduire son succès galicien à l'échelle nationale. La politique de l'austérité et l'ouverture au centre seront-elles les clés de son triomphe final ? Réponse dans les urnes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Législatives en Espagne : un changement de gouvernement pourrait impacter l'économie

Élections espagnoles : exemples de désinformation sur les réseaux sociaux

Majorque : quatre personnes tuées dans l'effondrement d'un bar