EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Réduction de la présence russe en Ossétie du Sud : conséquence de la guerre en Ukraine

Extrait d'un reportage d'Euronews Géorgie
Extrait d'un reportage d'Euronews Géorgie Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La présence de soldats russes dans la république séparatiste d'Ossétie du Sud est en baisse. Selon les analystes, Moscou les redéploie sur les lignes de front en Ukraine.

PUBLICITÉ

Avec la guerre en Ukraine, il devient de plus en plus rare de voir des soldats russes dans la république d’Ossétie du Sud qui a fait sécession de la Géorgie. 

Le village de Disevi abritait depuis 2008 une base militaire russe et les habitants des villages voisins témoignent d'une présence désormais de plus en plus rare des soldats russes.

"La base russe est située à l'endroit où se trouvait notre ancienne école. Aujourd'hui, il est très rare de voir des Russes. Il y en a peut-être trois ou quatre qui passent", a déclaré Vepkho Okropiridze, l'un des villageois.

La guerre en Ukraine à l'origine du retrait des troupes russes ?

Selon les experts, cette réduction de l'activité militaire russe dans la région est directement liée à la guerre en Ukraine. Des indications suggèrent que Moscou aurait redéployé une partie de ses soldats, ainsi que des forces locales ossètes, vers les lignes de front en Ukraine.

"Nous observons qu'en Ukraine, les forces russes ont une très grande pénurie de personnel militaire formé. Elles ont pris le personnel formé de tous les endroits et l'ont envoyé en Ukraine," a expliqué Lasha Beridze, colonel de réserve de l'armée géorgienne. 

"Aujourd'hui, lorsque nous surveillons les bases, nous pouvons clairement voir qu'il n'y reste que très peu de personnel, et les forces d'occupation qui se sont retirées se trouvent très probablement en Ukraine", ajoute-t-il.

Un territoire disputé

L'indépendance de l’Ossétie du Sud a été reconnue en août 2008 par la Russie, à l'issue d'une guerre éclair entre Tbilissi et Moscou. Depuis ce conflit, des forces russes stationnent de façon permanente dans ce territoire disputé.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre par drones interposés entre l'Ukraine et la Russie

Le Parlement géorgien adopte la "loi sur l'influence étrangère"

No comment : le Parlement géorgien vote en faveur de la "loi russe" au milieu des protestations