EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

JMJ: devant des jeunes, le pape rappelle "l'urgence dramatique" du défi climatique

le pape François, le 3 août 2023 devant les étudiants de l'Université Catholique de Lisbonne
le pape François, le 3 août 2023 devant les étudiants de l'Université Catholique de Lisbonne Tous droits réservés AP Photo/Gregorio Borgia
Tous droits réservés AP Photo/Gregorio Borgia
Par AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le pape François a rappelé jeudi, "l'urgence dramatique" du réchauffement climatique, plaidant pour une "écologie intégrale" au deuxième jour des JMJ.

PUBLICITÉ

Après un premier jour consacré notamment à la rencontre des victimes de violences sexuelles commises par le clergé portugais, le pape François a ouvert le chapitre du climat au lendemain de son arrivée au Portugal.

"Nous devons reconnaître l'urgence dramatique de prendre soin de la maison commune. Cependant, cela ne peut se faire sans (...) un changement de la vision anthropologique qui est à la base de l'économie et de la politique", a déclaré le jésuite argentin lors d'une rencontre devant des étudiants à l'université catholique de Lisbonne. 

"On ne peut se contenter de simples mesures palliatives ou de compromis timides et ambigus", a insisté le pape de 86 ans après avoir entendu des témoignages de jeunes dans cet établissement fondé en 1967 et présidé par les jésuites.

"L'écologie intégrale"

François a de nouveau défendu à cette occasion le concept d'"écologie intégrale", un marqueur fort de son pontificat développé dans son encyclique Laudato Si' (2015) consacrée à l'environnement, liant écologie et justice sociale et intégrant étroitement les êtres humains à la nature.

"Nous avons besoin d'une écologie intégrale, d'écouter la souffrance de la planète en même temps que celle des pauvres ; de mettre le drame de la désertification en parallèle avec celui des réfugiés ; le thème des migrations avec celui de la dénatalité", a-t-il plaidé.

"Pas des polarisations, mais des visions d'ensemble", a ajouté le pape lors d'une intervention à laquelle ont assisté 6.500 personnes selon les autorités locales.

Auparavant, lors d'un rendez-vous qui ne figurait pas au programme officiel, Jorge Bergoglio a rencontré une quinzaine de pèlerins ukrainiens parmi les 500 qui se sont rendus à Lisbonne pour les JMJ, a indiqué le Vatican.

Suite à sa visite à l'université catholique, il s'est rendu en fin de matinée à Cascais, emblématique station balnéaire située à une trentaine de km à l'ouest de Lisbonne, où il a rencontré des jeunes du réseau éducatif international Scholas Occurrentes.

Le chef spirituel des 1,3 milliard de catholiques est arrivé mercredi à Lisbonne pour une visite de cinq jours à l'occasion de cette semaine de rendez-vous festifs, culturels et spirituels, en présence de centaines de milliers de jeunes de tous les continents.

Après une première journée consacrée aux autorités portugaises et au clergé local, il présidera jeudi après-midi une cérémonie dans un parc du centre-ville avec l'ensemble des pèlerins.

Après Rio de Janeiro (2013), Cracovie (2016) et Panama (2019), il s'agit des quatrièmes JMJ pour François, dont la santé apparaît de plus en plus fragile. Hospitalisé trois fois depuis 2021, il se déplace désormais en fauteuil roulant ou appuyé à une canne.

Créé en 1986 par Jean Paul II, les JMJ constituent le plus grand rassemblement catholique au monde et s'articulent autour de nombreux rendez-vous (concerts, temps spirituels, conférences, débats...).

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le pape clôture les JMJ de Lisbonne devant 1,5 million de pèlerins

Aux JMJ, la jeunesse ukrainienne entre douleur et fête

No Comment : 1,5 million de fidèles pour la veillée samedi