EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Huit pays sud-américains travaillent sur une stratégie commune pour sauver l'Amazonie

Les drapeaux des huit pays présents au sommet
Les drapeaux des huit pays présents au sommet Tous droits réservés Eraldo Peres/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Eraldo Peres/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La déforestation zéro en Amazonie, un rêve inaccessible ? Le sommet de deux jours au Brésil a pour objectif de sauver le poumon vert de la planète, mais il y a des freins.

PUBLICITÉ

Un sommet sur l'Amazonie, au Brésil, à partir d'aujourd'hui. Deux jours pour sauver l'Amazonie, et sauver ce poumon vert c'est sauver la planète, selon les organisateurs. Pour le président Lula da Silva c'est une « étape historique » vers la déforestation zéro.

L'objectif est de préparer d'abord un document conjoint par les pays qui ont des forêts, à présenter à la COP-28, en novembre prochain aux Emirats Arabes Unis.

Mais la question de l'exploration pétrolière n'est pas au programme, regrette Taina Silva, militante portugaise de 24 ans :

"Le pétrole en Amazonie signifie l'extermination de communautés, de la vie, des cultures et de con naissances entières, et nous comprenons que cela sera possible de l'arrêter seulement si nous défendons nos communautés. C'est pourquoi nous sommes contre le pétrole. Nous sommes contre son exploitation dans les communautés."

La Bolivie, le Brésil, la Colombie, l'Équateur, la Guyane, le Pérou, le Suriname et le Venezuela tentent de faire de l'Amazonie un terrain d'entente pour les discussions sur le changement climatique.

Leurs dirigeants vont mettre à jour le traité de coopération amazonienne, signé à Brasilia en 1978, qui prévoit une action commune pour équilibrer protection des forêts et développement économique. Selon le gouvernement brésilien, cette révision mettra l'accent sur « le respect des droits de l'homme, l'approche interculturelle et la souveraineté ».

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vague de chaleur hivernale : le Brésil enregistre des températures record

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Des milliers de partisans de l'ancien président Bolsonaro réunis à Sao Paulo