PUBLICITÉ

Kyiv revendique la prise de 3km2 près de Bakhmout

 Les soldats ukrainiens près du fleuve Dniepr
Les soldats ukrainiens près du fleuve Dniepr Tous droits réservés LIBKOS/AP
Tous droits réservés LIBKOS/AP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la ville portuaire de Odessa, des drones et missiles ont endommagé plus de 200 bâtiments dimanche. Dans la région de Kherson, les raids russes ont fait 7 morts. Une famille a été décimée, les deux enfants avaient trois semaines, et 12 ans.

PUBLICITÉ

  L'Ukraine affirme avoir repris 3 km2 près de Bakhmout, cette ville théâtre de combats violents depuis un an occupée par les Russes. Mais l'Ukraine est en difficulté plus au nord, autour de Koupiansk. Le pays a du mal à déployer ses forces partout pour défendre son territoire.

La ville portuaire de Odessa, au sud du pays, tente de se remettre de la pluie d'attaques lancée dimanche par les forces russes. 15 drones, et 8 missiles ont endommagé plus de 200 bâtiments, dont une maternité et des établissements de santé.

Dans la région de Kherson, les raids russes ont fait 7 morts. Une famille a été décimée, le père, la mère et les deux enfants de trois semaines, et 12 ans.

Pendant ce temps, Moscou accueille le forum militaire Armée-2023. Des armes qui sèmeront efficacement la mort demain, comme ce nouveau cauchemar, un missile avec des munitions à fragmentation. Une arme utilisée dans cette guerre par l'Ukraine et la Russie, qui avec les Etats-Unis,  n'ont pas signé en 2008 l'interdiction de ses armes à sous munitions.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine veut libérer tout son territoire, "peu importe le temps que cela prendra"

Norvège : touristes russes interdits d'entrée

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine