EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Après le meurtre d'un supporter grec, le président de l'UEFA dénonce un "cancer du football"

Le président de l'UEFA et le Premier ministre grec
Le président de l'UEFA et le Premier ministre grec Tous droits réservés Petros Giannakouris/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Petros Giannakouris/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le 8 août le supporter de l'AEK Athènes Michalis Katsouris, 29 ans, est décédé d'une hémorragie après avoir été poignardé au bras lors d'incidents violents entre des ultras du club croate de Dinamo Zagreb et les supporters de son club.

PUBLICITÉ

Comment en finir avec le hooliganisme? C'est la question que se pose l'UEFA après le meurtre il y a huit jours d'un supporter grec à la veille d'un match entre l'AEK d'Athènes et les croates du Dinamo Zagreb. Le Premier ministre grec a rencontré le président de l'UEFA à Athènes. "Le hooliganisme est un problème européen", a insisté ce dernier.

"C'est le cancer du football, a déclaré Aleksader Ceferin, le président de l'UEFA. Et ce ne sont pas des fans de football. Ne les appelez pas fans de football parce qu'ils ne le sont pas. Ce sont des gens qui utilisent le football pour leurs idées stupides."

La rencontre avec les propriétaires des clubs de football grecs a conduit à la fermeture des clubs de supporters. Seul un club officiel sera autorisé.

"J'espère sincèrement qu'il ne sera pas nécessaire que le gouvernement active la sanction ultime dont nous disposons, à savoir l'exclusion temporaire des équipes grecques des compétitions européennes de clubs de football, a menacé le Premier ministre grec Kyirakos Mitsotakis. Je suis sûr que nous n'aurons pas à en arriver là et je crois que tout le monde a pris conscience de la gravité de la situation mais aussi de la détermination de ce gouvernement à s'attaquer à ce mal à sa racine."

105 personnes ont été inculpées, pour leur participation aux troubles. Parmi elles, 102 Croates. Le supporter de l'AEK Athènes Michalis Katsouris, 29 ans, est décédé d'une hémorragie après avoir été poignardé au bras lors des incidents violents.

 Après le meurtre le match avait été reporté au 19 août.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grèce : un supporter de football grec poignardé à mort après des affrontements avec un club rival

Euro 2024 : les Espagnols font un triomphe à leur équipe nationale à Madrid

Football : l'Espagne sacrée championne d'Europe après son succès face à l'Angleterre (2-1)