EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Donald Trump passe par la case prison et "mugshot"

Le "mugshot" de Donald Trump, Fulton, Géorgie, le 24 août 2023
Le "mugshot" de Donald Trump, Fulton, Géorgie, le 24 août 2023 Tous droits réservés AP/AP
Tous droits réservés AP/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Trump soumis à une prise de photo d'identité judiciaire : une première pour un ancien président dans l'histoire des Etats-Unis.

PUBLICITÉ

Un mètre quatre-vingt-dix, quatre-vingt-dix-huit kilos, matricule P01135809 : cette fois Donald Trump n'a pas échappé au "mugshot" : la photo de prison de ceux qui sont poursuivis en justice aux Etats-Unis.

L'ancien président a payé une caution de 200 000 dollars et reste en liberté.

Donald Trump est inculpé pour avoir tenté d'inverser le résultat de la présidentielle de 2020 en Géorgie.

Donald Trump, ancien président des États-Unis : "Ce qui s'est passé ici est une parodie de justice. Nous n'avons rien fait de mal. Je n'ai rien fait de mal, et tout le monde le sait. Je n'ai jamais eu un tel soutien et cela vaut aussi pour les autres. Ce qu'ils font, c'est de l'ingérence électorale. Ils essaient d'interférer dans une élection. Il n'y a jamais rien eu de tel dans notre pays. C'est leur façon de faire campagne.

L'ancien président est inculpé au pénal pour la quatrième fois en six mois.

Donald Trump et les 18 autres prévenus de l'affaire de l'élection de Géorgie devraient se présenter à un tribunal d'Atlanta la semaine du 5 septembre et annoncer s'ils plaident coupable ou non.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le sénateur républicain Mitt Romney annonce sa retraite politique

Donald Trump plaide non coupable de tentative de manipulation de l'élection de 2020 en Géorgie

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu