PUBLICITÉ

Belgique : la plupart des auteurs des attentats de Bruxelles ont été lourdement condamnés

Les principaux accusés des attentats de Bruxelles : Mohamed Abrini, Osama Krayem, Salah Abdeslam and Sofiane Ayari
Les principaux accusés des attentats de Bruxelles : Mohamed Abrini, Osama Krayem, Salah Abdeslam and Sofiane Ayari Tous droits réservés Petra Urban/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Petra Urban/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le seul survivant des commandos parisiens, Salah Abdeslam, échappe toutefois à une nouvelle condamnation (il a déjà été condamné en Belgique dans une autre affaire à 20 ans de prison).

PUBLICITÉ

Pas de perpétuité ni de nouvelle peine de prison pour Salah Abdeslam. Seul survivant des commandos responsables des attentats de Paris en 2015, le djihadiste de 34 ans a échappé à une nouvelle condamnation ce vendredi par la Cour d'assises de Bruxelles qui le jugeait, lui et sept autres co-accusés, pour la vague d'attentats commis dans la capitale belge en mars 2016. 

Salah Abdeslam niait sa participation aux attaques, arguant qu'il était en prison le jour des faits. Il avait été arrêté le 18 mars 2016 à Molenbeek.

Il a néanmoins été considéré comme coauteur car il a partagé le quotidien des membres de la cellule repliés à Bruxelles après les attentats de Paris, et a apporté "une aide indispensable" à ces attaques-suicides, a tranché la cour.

La Cour a donc associé sa décision à une précédente condamnation belge prononcée en 2018 (20 ans de prison pour une fusillade avec des policiers en mars 2016) et n'a pas voulu prononcer de peine supplémentaire. 

Dans ce long procès bruxellois, ouvert en décembre 2022, l'accusation avait réclamé au total six condamnations à perpétuité, pour tous les accusés reconnus coupables fin juillet d'"assassinats dans un contexte terroriste".

Ont été condamnés : Mohamed Abrini,"l'homme au chapeau" qui avait accompagné les deux djihadistes morts en kamikaze à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem (il devra purger 30 ans de prison), Osama Krayem devra purger un peine de réclusion à perpétuité, Ali El Haddad Asufi (20 ans de réclusion), Bilal El Makhoukhi et Oussama Atar ont également été condamnés à une peine de réclusion à perpétuité.

Ce dernier, émir du groupe Etat islamique ayant dirigé la cellule djihadiste, a été jugé par défaut car il est présumé mort en Syrie en 2017.

Sofien Ayari n'écope pas de nouvelle peine mais il a déjà été condamné à 20 ans dans la même autre affaire que celle de Salah Abdeslam. Enfin, Hervé Bayingana Muhirwa a été condamné à 10 ans de prison. Tous deux ont été reconnus coupables de "participation aux activités d'un groupe terroriste".

Le matin du 22 mars 2016, deux hommes s'étaient fait exploser dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem et un troisième, une heure plus tard, dans une rame de métro à la station Maelbeek. Bilan : 32 morts et des centaines de blessés.

Mais la Cour d'assises a dénombré 35 morts, estimant que trois décès intervenus plus tard avaient un lien direct avec les explosions.

Sujet de vive controverse avec la défense, le parquet a aussi réclamé à ce procès cinq déchéances de la nationalité belge pour Atar, Abrini et deux autres Belgo-marocains, ainsi que pour le Belgo-rwandais Hervé Bayingana Muhirwa.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marc Dutroux : un jardin-mémorial inauguré à la place de la "maison de l'horreur"

La Belgique commémore les attentats de Bruxelles de 2016

Des rescapés témoignent 5 ans après les attentats de Bruxelles