EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Face à l’afflux massif de migrants, la colère monte à Lampedusa

Manifestation contre l'arrivée de migrants à Lampedusa
Manifestation contre l'arrivée de migrants à Lampedusa Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face à l’afflux massif de migrants, les habitants de la petite île italienne de Lampedusa sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement.

PUBLICITÉ

Les habitants expriment leur inquiétude quant à l'impact de cet afflux sur leur communauté et appellent à l'attention des autorités italiennes et européennes sur la situation critique.

Selon eux, l'île est submergée par un nombre record de migrants, ce qui entrave sérieusement tous les projets dans la région.

"Une île de 20 km2 a décidé qu'elle ne pouvait plus être le lieu de déversement d'un tel phénomène et que sa population ne pouvait plus subir l'impact sur sa propre vie, sur la dynamique de son territoire, qui dure depuis 30 ans", a déclaré l'un des participants aux manifestations.

Samedi, les manifestants ont particulièrement exprimé leur opposition à un projet de construction de nouveaux camps de tentes destinés à accueillir les migrants.

  "Lampedusa dit stop ! Nous ne voulons pas de camps de tentes. Ce message s'adresse à l'Europe et au gouvernement italien. Les habitants de Lampedusa sont fatigués", a déclaré un autre manifestant.

Pression "insoutenable"

"La pression migratoire que l'Italie est en train de subir depuis le début de l'année est insoutenable", a jugé vendredi la Première ministre italienne Giorgia Meloni, qui est à la tête d'une coalition de droite et d'extrême droite.

Elle a estimé que "des dizaines de millions de personnes" en Afrique pourraient vouloir quitter leurs pays en raison des coups d'Etat ou de la famine, jugeant "évident que l'Italie et l'Europe ne peuvent pas accueillir cette masse énorme" de migrants.

Cette crise survient alors que le débat sur la répartition des responsabilités au sein de l'Union européenne est ravivé. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, est attendue sur l'île ce dimanche pour discuter de la crise migratoire en cours.

Entre lundi et mercredi, environ 8 500 migrants sont arrivés à Lampedusa, un chiffre supérieur à la population totale de l'île, qui compte environ 6 000 habitants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : à Marseille, le pape dénonce l'"indifférence" et la "peur" face aux migrants

Italie : cinq ouvriers meurent percutés par un train près de Turin

Salvini peut-il nuire à Meloni en s’alliant avec les Patriotes pour l'Europe d’Orban ?