EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 2 octobre 2023, cartes à l'appui

Sasha Vakulina
Sasha Vakulina Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Oleksandra Vakulina
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces ukrainiennes poursuivent leurs opérations offensives dans l'ouest de la région de Zaporijjia.

PUBLICITÉ

Les forces russes mènent des contre-attaques tactiques dans la région de Robotyne dans le cadre de leur défense contre la contre-offensive ukrainienne en cours dans la région occidentale de Zaporijjia.

Le think tank Institut pour l'Etude de la Guerre a déclaré que la situation au sud de Robotyne est changeante car certaines fortifications d'importance tactique ont changé de mains à plusieurs reprises, bien que les forces ukrainiennes aient poursuivi leurs opérations ici et réalisé des gains près de Robotyne.

Des images géolocalisées publiées le 29 septembre indiquent que les forces ukrainiennes ont légèrement avancé au nord-ouest de Robotyne, à 13 km au sud d'Orikhiv.

Le ministère russe de la Défense a affirmé que les forces russes avaient repoussé deux attaques ukrainiennes en direction de Robotyne et Verbove, à 18 km au sud-est d'Orikhiv.

Les blogueurs russes ont affirmé que les forces ukrainiennes avaient réduit l'intensité de leurs attaques près d'Orikhiv et qu'elles effectuaient une rotation en vue de la reprise des attaques dans cette direction.

Pendant ce temps, le ministère russe de la Défense a officiellement annoncé le 1er octobre le début de son cycle de conscription régulier pour l’automne 2023.

Le ministère russe de la Défense a annoncé que les autorités russes allaient appeler 130 000 conscrits qui s'entraîneront dans des formations pendant cinq mois, puis seront affectés à leurs unités.

Le ministère de la Défense a explicitement déclaré que les conscrits ne seraient pas déplyés dans les régions occupées de Donetsk, Lougansk, Zaporijjia ou Kherson ni ne participeraient à des opérations militaires en Ukraine.

Le chef de la région ukrainienne de Lougansk, Artem Lysohor, a noté le 1er octobre que les autorités russes enrôlaient également des personnes en Ukraine occupée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : Marina Ovsiannikova condamnée à huit ans de prison pour s'être opposée à la guerre

Vladimir Poutine et Kim Jong Un promettent de s'entraider mutuellement

No Comment : un soldat américain condamné à de la prison en Russie