EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"Ce que le Hamas va vivre sera difficile et terrible" (Benjamin Netanyahu)

Une boule de feu éclate lors d'un bombardement israélien sur la ville de Gaza le 9 octobre 2023.
Une boule de feu éclate lors d'un bombardement israélien sur la ville de Gaza le 9 octobre 2023. Tous droits réservés MOHAMMED ABED/AFP or licensors
Tous droits réservés MOHAMMED ABED/AFP or licensors
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Bombardements, attaques au sol, siège de la bande de Gaza, Israël promet l’enfer au Hamas. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu affirme qu'il va changer le Moyen-Orient.

PUBLICITÉ

Bombardements de Gaza, attaques impitoyables contre les combattants du Hamas, siège féroce de toute la bande de Gaza. 

"Ce que le Hamas va vivre sera difficile et terrible (...), nous allons changer le Moyen-Orient", affirme le premier ministre israélien Benjmain Netanyahou. La réponse israélienne à l'offensive massive des milices du Hamas se renforce.

Les combats se sont poursuivis en Israël lundi, mais Tsahal veut aller plus loin. Et une fois de plus, les civils sont les victimes directes de ce conflit acharné qui dure depuis des décennies. Le bilan provisoire des morts ne cesse de s'alourdir : plus de huit cents Israéliens, en grande majorité des civils, et près de 600 Palestiniens ont été tués.

Il y a des milliers de blessés et plus d'une centaine de citoyens et de soldats israéliens sont retenus en otage. 

Ce lundi soir, après le tour de vis israélien, le Hamas a menacé de tuer les otages israélien.

Et les roquettes des brigades Al-qQassam continuent de semer la panique dans les villes israéliennes. On assiste à des scènes inimaginables encore il y a quelques jours, comme ces Israéliens à terre dans le métro et les gares pendant les alertes. 

Le Hamas aurait tiré plus de quatre mille roquettes, submergeant les défenses israéliennes et transperçant le réputé dôme de fer.

La tension n'a pas tardé à monter à la frontière nord, avec le Liban, où les milices du Hezbollah circulent librement. Les Brigades al-Qods, la branche militaire du Jihad islamique "revendiquent la responsabilité de l'opération lancée dimanche à la frontière dans le sud du Liban"

Ce lundi, l'armée israélienne affirme avoir tué cinq hommes armés qui ont tenté de pénétrer sur le territoire . La mission de paix de l'ONU dans la région a confirmé des explosions dans le sud-ouest du Liban.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Il y aura une intervention terrestre à Gaza", Israël dit "travailler contre la montre"

Israël : un mort et un blessé dans une attaque au couteau dans un centre commercial

Les étudiants ultra-orthodoxes israéliens ne seront plus exemptés de service militaire