Guerre en Ukraine : Kyiv annonce sa plus grande offensive contre les équipements aériens russes

Un soldat ukrainien en position à Avdiivka, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 18 août 2023.
Un soldat ukrainien en position à Avdiivka, dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 18 août 2023. Tous droits réservés LIBKOS/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine a annoncé que son armée avait mené une attaque importante contre des équipements aériens russes. L'ONU a livré des transformateurs d'énergie dans les régions proches du front.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a annoncé que son armée avait mené l'une des attaques les plus destructrices contre les équipements aériens russes depuis le début de la guerre. Des missiles balistiques à plus longue portée fournis par les États-Unis ont été utilisés.

Volodymyr Zelensky, Président ukrainien l'a mentionné dans son allocution quotidienne : "aujourd'hui, un merci tout spécial aux États-Unis. Nos accords avec le président Biden sont mis en œuvre. Ils sont mis en œuvre de manière très précise - les ATACMS ont fait leurs preuves."

Avdiivka, dans la région orientale de Donetsk et proche de la ligne de front, est toujours ciblée par l'artillerie russe. De nouvelles attaques sur des centaines de kilomètres sont attendues dans les semaines à venir.

Les autorités de la région ont ordonné l'évacuation tous les enfants de 12 villages proches de la ville.

Avec la baisse des températures et les potentielles frappes contres les grandes infrastructures énergétiques de la région, les Nations Unies ont livré des transformateurs pour garantir de l'électricité et du chauffage dans les logements, les hôpitaux, et les écoles.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Ukraine, les soldats proches du front suivent une formation médicale

Ukraine : des civils tués après de nouvelles frappes russes

L'Ukraine souhaite adhérer à l'UE en même temps que les Balkans