EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un char israélien détruit une voiture près de Gaza-ville

Le ciel de Gaza assombrit par des explosions
Le ciel de Gaza assombrit par des explosions Tous droits réservés Abed Khaled/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Abed Khaled/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Christelle Petrongari avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des chars israéliens ont effectué lundi une brève incursion dans un quartier à la lisière de Gaza-ville, coupant pendant plus d'une heure le principal axe routier entre le nord et le sud de la bande de Gaza, ont indiqué des témoins.

PUBLICITÉ

Israël intensifie son offensive terrestre en placant ses chars aux abords de la ville de Gaza.

Sur une vidéo, authentifiée par l'agence Associated press, l'on peut voir un blindé israélien. Alors qu'à son approche une voiture fait demi tour, le char ouvre le feu et détruit le véhicule. Selon le ministère de la Santé du Hamas, les 3 passagers ont été tués.

Selon des témoins "des dizaines" de chars israéliens sont entrés dans un quartier en lisière de Gaza-ville lundi matin avant de se retirer au bout d'une heure. "Ils ont coupé la route de Salahedine (reliant le nord au sud) et tirent sur tout véhicule qui y circule", a affirmé un témoin à l'AFP.

Cette avancée de l'armée israélienne survient alors qu'elle a multiplié depuis vendredi soir les incursions terrestres dans la bande de Gaza où elle est en guerre depuis le 7 octobre avec le Hamas palestinien après une attaque sanglante d'une ampleur inédite menée par le mouvement islamiste sur le sol israélien.

Situé dans le sud-est de la ville de Gaza, al-Zeitoun, qui compte plus de 130.000 habitants en temps normal, est le plus grand quartier de la ville mais le secteur que les chars israéliens ont atteint lundi est relativement peu peuplé.

Les chars, mais aussi l'aviation israélienne, ont bombardé l'axe routier sur un kilomètre environ, laissant des grands cratères le rendant impraticable, selon les témoins.

Les chars israéliens se sont déployés dans deux secteurs de la route Salahedine, l'un à la hauteur du carrefour dit "des Martyrs", situé à 1,5 km de la frontière israélienne, et un autre à 2 km de cette frontière, selon la même source.

Les témoins n'ont pas fait état de combats avec les combattants du Hamas.

Des dizaines de bâtiments situés à l'ouest de cette route avaient déjà été démolis dans des bombardements israéliens ces derniers jours.

Les frappes israéliennes ont par ailleurs rasé dimanche au moins dix tours dans le quartier de Tal al-Hawwa, dans le sud-ouest de la ville de Gaza, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des frappes ont également endommagé dans le même quartier les bâtiments d'un hôpital spécialisé dans le traitement de cancer financé par la Turquie, a indiqué à l'AFP son directeur, Sobhi Skeik.

Plus de 8000 Palestiniens, majoritairement des civils, ont été tués dans la bande de Gaza depuis le début des bombardements d'Israël sur la bande de Gaza, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Plus de 1400 personnes ont été tuées côté israélien, essentiellement des civils lors de l'attaque du 7 octobre, selon les autorités israéliennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Berlin, un restaurant dirigé par Israélien et un Palestinien, symbole de paix et de coopération

De violents combats au sol, d'après le Hamas, sont en cours dans la bande de Gaza

Des dizaines de milliers de manifestants anti-Netanyahu à Jérusalem