Serbie : des législatives anticipées convoquées pour le 17 décembre

Euronews
Euronews Tous droits réservés Darko Vojinovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les électeurs serbes iront de nouveau aux urnes le 17 décembre pour des élections législatives anticipées, convoquées mercredi par le président Aleksandar Vucic, moins de deux ans après le dernier scrutin.

PUBLICITÉ

Par la signature de deux décrets, lors d'une retransmission télévisée en direct, le chef de l'Etat serbe a dissous le Parlement et convoqué ces élections.

"Nous vivons les temps difficiles pour le monde entier, dans une époque de guerres et de conflits, et il est nécessaire que nous soyons unis dans le combat visant à protéger nos intérêts nationaux et étatiques", a déclaré M. Vucic.

L'opposition réclamait ces élections depuis deux fusillades qui ont eu lieu en mai, en moins de 48 heures, dans une école à Belgrade et dans des villages près de la capitale serbe, faisant au total 18 morts.

Une partie de l'opposition rassemblant plusieurs formations pro-européennes se présentera ensemble à ce scrutin, avec le mot d'ordre "La Serbie contre la violence", utilisé lors des manifestations hebdomadaires organisées à Belgrade depuis les deux fusillades.

Il s'agit de huit partis et mouvements d'orientations politiques différentes, aussi bien des formations de gauche que des Verts, tout comme des conservateurs.

Plusieurs partis de droite et d'extrême droite n'ont pas encore décidé s'ils allaient, eux aussi, former une coalition avant le scrutin.

Les dernières élections présidentielles, législatives et municipales ont eu lieu en avril 2022. Le Parti progressiste serbe (SNS) d'Aleksandar Vucic avait alors remporté, avec ses partenaires de coalition, le plus grand nombre de sièges au Parlement, 120 sur 250, alors que M. Vucic a été élu une seconde fois au poste de président du pays.

Deux ans auparavant, en 2020, des élections législatives et municipales avaient été boycottées par la plupart des partis d'opposition.

Avec son parti, Aleksandar Vucic, ancien ultranationaliste qui s'est rapproché des Occidentaux tout en cherchant à préserver son amitié avec Moscou, dirige le pays depuis 2012.

Ses détracteurs mettent en cause sa gouvernance "autocratique" et sa mainmise sur des médias et des institutions publiques.

Outre le Parlement, les électeurs seront appelés à élire aussi les maires de Belgrade et de 64 autres villes et collectivités locales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Élections législatives en Serbie: voici ce qu'il faut savoir

Les investissements étrangers toujours plus nombreux en Serbie

Guerre en Ukraine : 150 000 Russes et 16 000 Ukrainiens sont partis vivre en Serbie