Qui sont les jeunes rois et reines de la prochaine génération ?

Les jeunes rois les plus en vue d'Europe : (de gauche à droite) Leonor d'Espagne, le prince Georg du Liechtenstein, Lady Louise Windsor, la princesse Alexandra de Hanovre et le prince Nikolai du Danemark.
Les jeunes rois les plus en vue d'Europe : (de gauche à droite) Leonor d'Espagne, le prince Georg du Liechtenstein, Lady Louise Windsor, la princesse Alexandra de Hanovre et le prince Nikolai du Danemark. Tous droits réservés Euronews
Par Saskia O'Donoghue
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La princesse héritière Leonor d'Espagne, qui vient d'avoir 18 ans, a conquis les fans de la famille royale dans toute l'Europe. Mais qui sont les autres jeunes appelés à monter sur le trône un jour ?

PUBLICITÉ

L'Europe demeure sous l'emprise de la "Leonormania", après le 18ème anniversaire de la  princesse héritière espagnole, et sa prestation de serment à la couronne.

Bien que la majorité des nations européennes n'aient plus de monarchie - il ne reste que 12 royaumes et principautés - et que la plupart des membres de ces familles royales n'aient que peu de pouvoir réel, ils intéressent toujours de nombreux citoyens.

La famille royale la plus célèbre est sans doute celle des Britanniques, avec à sa tête Charles et Camilla, récemment couronnés, mais elle se trouve dans une situation difficile sur le plan des relations publiques.

Le nouveau roi et la nouvelle reine sont septuagénaires, l'héritier présomptif William et son épouse Catherine ont plus de 40 ans et leurs enfants sont encore trop jeunes pour susciter l'enthousiasme. 

Sur le continent, en revanche, le tableau est très différent.

Outre Leonor, il semble y avoir une série ininterrompue de jeunes royaux au visage frais, prêts à inspirer les fans de la monarchie dans toute l'Europe - et au-delà.

Le prince Nikolaï de Danemark

Ce Danois de 24 ans n'est peut-être que le septième dans l'ordre de succession au trône, mais sa popularité dépasse largement les sphères royales.

Petit-fils de la reine Margrethe II, Nikolaï est peut-être plus connu pour son travail comme mannequin.

Célèbre pour ses pommettes "aiguisées comme des rasoirs", il a fait ses débuts sur les podiums en 2018, lors de la Semaine de la mode de Londres, pour la marque britannique Burberry.

Le prince Nikolaï de Danemark défile pour Dior Homme à Paris
Le prince Nikolaï de Danemark défile pour Dior Homme à ParisStephane Cardinale/Corbis/Getty

Depuis, il est devenu l'un des visages de la maison de luxe française Dior Homme et, en particulier, des collections de son directeur créatif Kim Jones.

Nikolaï a participé à de nombreux défilés pour la marque et est également apparu dans des campagnes.

En couverture de "Vogue Ukraine", il confie au magazine : "pour commencer, je ne sais pas ce que c'est que d'être quelqu'un d'autre, pas un membre de la famille royale. J'ai eu une enfance spéciale, on pourrait dire privilégiée, et je l'apprécie vraiment. Maintenant, je mène une vie ordinaire, très agréable. La seule chose, c'est que l'on ne reconnaît toujours".

La princesse Eloïse des Pays-Bas

Eloïse, cinquième dans l'ordre de succession au trône des Pays-Bas, est comtesse et petite-fille de l'ancienne reine Beatrix.

C'est aussi une princesse très moderne. Surnommée la "reine du selfie", elle peut se targuer d'avoir 425 000 followers rien que sur Instagram - et semble utiliser sa plateforme à bon escient.

Au début de l'année, elle a adressé un message à ses fans sur Instagram afin de promouvoir la durabilité dans la mode.

En véritable membre de la génération Z, elle s'est également établie en tant qu'influenceuse mode et beauté sur Instagram, en vendant des vêtements vintage.

Sa carrière est à la hauteur des rêves des "créateurs de contenu" en herbe.

Au début de l'année, Eloïse a participé en tant que juge à l'émission de téléréalité néerlandaise, Nikkie's Makeup Mansion, dans laquelle dix professionnels de la création s'affrontent pour remporter le premier prix.

PUBLICITÉ

En 2021, elle a également publié un livre, Learning By Doing, dans lequel elle parle de nourriture, de voyages et de vêtements, et répond aux questions de ses fans sur les réseaux sociaux.

Elle est la fille du prince Constantijn et de la princesse Laurentienne des Pays-Bas et la nièce du roi Willem-Alexander.

Officiellement, Eloïse ne fait plus partie du noyau dur de la maison royale depuis l'abdication de sa grand-mère Beatrix, en 2013. Elle ne parle pas souvent de ses liens aristocratiques sur les médias sociaux, mais une partie de son attrait est certainement due à ses liens familiaux très prestigieux.

La princesse "Alexandra" du Luxembourg

Alexandra, 32 ans, fille unique du Grand-Duc et de la Duchesse de Luxembourg, a été exclue de la ligne de succession de la petite nation jusqu'en 2011, date à laquelle la primogéniture absolue a été adoptée à l'égard des descendants du Grand-Duc Henri.

En termes simples, cela signifie que seul le premier né d'un chef royal peut être couronné. Depuis l'entrée en vigueur de cette décision, elle est aujourd'hui sixième dans l'ordre de succession au trône.

PUBLICITÉ

Elle a fait de nombreuses études, notamment à l'université franciscaine de Steubenville, aux États-Unis, et à Paris, où elle a étudié la philosophie.

Son Altesse Royale Alexandra de Luxembourg et Nicolas Bagory lors de leur mariage religieux le 29 avril à Bormes-les-Mimosas, France
Son Altesse Royale Alexandra de Luxembourg et Nicolas Bagory lors de leur mariage religieux le 29 avril à Bormes-les-Mimosas, FranceArnold Jerocki/Getty Images

Alexandra a terminé ses études au Trinity College de Dublin en 2017, où elle a remporté un prix de l'Irish School of Ecumenics pour un diplôme en études interconfessionnelles avec une spécialisation dans la résolution des conflits.

Elle est connue pour être une joueuse de tennis passionnée et fait du bénévolat auprès de réfugiés.

La princesse a annoncé ses fiançailles avec Nicolas Bagory en novembre 2022 et le couple s'est marié en avril de cette année.

Princesse "Alexandra" de Hanovre

Malgré un titre légèrement trompeur, Alexandra est en fait la treizième dans l'ordre de succession au trône de la principauté de Monaco.

PUBLICITÉ

Nièce du souverain régnant Albert II, elle est la fille de la princesse Caroline de Monaco, muse de longue date de feu Karl Lagerfeld.

Alexandra est également la petite-fille de la grande actrice Grace Kelly, décédée 17 ans avant sa naissance.

La jeune femme s'est depuis longtemps imposée comme une patineuse artistique junior accomplie, représentant même Monaco aux Jeux olympiques de la jeunesse européenne.

Alexandra de Hanovre assiste au défilé Christian Dior Womenswear printemps/été 2023 à Paris
Alexandra de Hanovre assiste au défilé Christian Dior Womenswear printemps/été 2023 à ParisPascal Le Segretain/Getty Images

Comme sa célèbre demi-sœur Charlotte Casiraghi, Alexandra s'est forgé une réputation de fashionista et on la voit souvent au premier rang des défilés de grands couturiers tels que Stella McCartney, Dior et, bien sûr, Chanel.

Du côté de son père, Ernst August von Hannover, elle descend de la reine Victoria de Grande-Bretagne et du roi Christian IX du Danemark.

PUBLICITÉ

Le prince Georges du Liechtenstein

En tant que membre de la famille royale la plus riche d'Europe et troisième dans l'ordre de succession au trône, Georges figure souvent sur la liste des plus bons partis du Continent.

Deuxième fils d'Alois, prince héréditaire du Liechtenstein, et de Sophie, princesse héréditaire du Liechtenstein, il a deux frères et sœurs plus âgés : le prince Joseph et la princesse Marie-Caroline, ainsi qu'un frère cadet, le prince Nicolas.

Sophie est exclue de la ligne de succession parce qu'elle est une femme, ce qui est contraire aux lois régissant la royauté au Liechtenstein.

Elle et ses frères et sœurs n'ont toutefois guère de raisons de s'en faire, d'autant que son grand-père, le prince régnant Hans Adam II, a fait état en début d'année d'actifs records pour son groupe LGT (Liechtenstein Global Trust), le groupe de gestion d’actifs et de patrimoine de la Maison princière du Liechtenstein.

La société est évaluée à la somme astronomique de 306 milliards de francs suisses, soit l'équivalent d'environ 318 milliards d'euros.

PUBLICITÉ

Victoria de Marichalar y Borbón

Il n'y a pas que Leonor en Espagne. Sa cousine, la princesse espagnole Victoria, est également très appréciée des fans de la famille royale.

Nièce du roi Felipe VI, elle est le cinquième héritier du trône d'Espagne après ses cousins, les filles de Felipe, Leonor et l'infante Sofía, sa mère, l'infante Elena, et son frère, Felipe.

Étant donné qu'il est peu probable qu'elle règne sur l'Espagne dans un avenir proche, la jeune femme de 23 ans se fait un nom sur les réseaux sociaux.

Grâce à sa présence en ligne - elle compte 264 000 followers rien que sur Instagram - elle devient rapidement une "It girl" de premier plan de la scène européenne.

Victoria Federica de Marichalar y Borbón assiste à une soirée Moet & Chandon à Madrid
Victoria Federica de Marichalar y Borbón assiste à une soirée Moet & Chandon à MadridBeatriz Velasco/Getty

Connue pour son amour de la mode, elle est depuis longtemps comparée à sa tante, la reine Letizia, qui a été désignée comme la mieux habillée lors du couronnement des monarques britanniques Charles et Camilla en mai.

PUBLICITÉ

Victoria a également fait parler d'elle sur TikTok, où son apparition dans une vidéo postée par la pop star espagnole, Omar Montes, a atteint des millions de vues en seulement 24 heures.

Elle est également très populaire hors ligne, apparaissant souvent lors des Fashion Week et s'associant à des marques prestigieuses, telles que Longchamp, sur ses publications sur les réseaux sociaux.

"Ferdinand Zvonimir von Habsbourg", archiduc royal d'Autriche

Si l'empire austro-hongrois existait encore, Ferdinand en serait l'héritier. Cependant, son grand-père, Otto von Habsbourg a été le dernier prince héritier d'Autriche-Hongrie jusqu'à la dissolution de l'empire en novembre 1918.

La famille Habsbourg est toujours très influente en Europe, mais Ferdinand a décidé de se faire un nom dans un domaine plutôt inhabituel.

Tout en conservant sa position d'héritier présomptif de la dynastie, il est un pilote automobile accompli, qui participe actuellement au championnat du monde d'endurance de la FIA avec l'équipe WRT et à l'European Le Mans Series avec Prema.

PUBLICITÉ

En 2021, Ferdinand a remporté les 24 heures du Mans et le championnat du monde d'endurance de la FIA dans la catégorie LMP2.

Ferdinand, appelé à prendre un jour la tête de la Maison des Habsbourg, semble plutôt heureux de piloter des voitures de course et de s'imposer, pour le moment, comme une icône de style.

Lady "Louise Windsor"

Âgée de 19 ans seulement - elle aura 20 ans la semaine prochaine -, Lady Louise Windsor est l'une des petites-filles les moins connues de la défunte reine Élisabeth II.

Enfant aînée du prince Edward et de Sophie, duchesse d'Édimbourg, Louise étudie actuellement l'anglais à l'université St Andrew's, en Écosse, l'"alma mater" préférée des membres de la famille royale.

Après l'université, on ne sait pas encore quel sera le rôle de Louise dans la famille royale. Le roi Charles a exprimé son désir de réduire la taille de la monarchie. Il semble donc que Louise et son frère James, âgé de 15 ans, ne seront pas appelés à travailler pour la famille royale à l'avenir.

PUBLICITÉ
Lady Louise Windsor participe au "Pol Roger Meet of The British Driving Society" au Royal Windsor Horse Show de 2023
Lady Louise Windsor participe au "Pol Roger Meet of The British Driving Society" au Royal Windsor Horse Show de 2023Max Mumby/Indigo/Getty

En Louise, nous verrons peut-être un membre de la famille royale très terre-à-terre, qui pourrait bien mener une vie plus "normale" en exerçant un emploi en dehors de la famille royale.

Bien sûr, tous ces membres de familles royales sont si jeunes qu'ils n'ont pas encore réussi à s'imposer dans la société.

Il y a constamment de nouvelles naissances royales et princières, et donc toujours quelqu'un de nouveau qui va attirer l'attention de public, comme l'explique l'aristocrate britannique Lady Victoria Hervey à Euronews.

"Elisabeth de Belgique est jeune et élégante, elle est entrée en scène récemment et ceux qu'il faudra surveiller à l'avenir seront les jumeaux du prince Albert de Monaco et, bien sûr, les enfants du prince William", souligne-t-elle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La princesse Leonor, future reine d'Espagne, a 18 ans : sa vie en images

L'Espagne en proie à la "Leonormania" à l'occasion du 18e anniversaire de la princesse

Londres : des dizaines de milliers de personnes venues apercevoir le roi et la reine couronnés