Guerre Israël-Hamas : Netanyahou veut démilitariser, déradicaliser et reconstruire Gaza

Un enfant palestinien marche avec son vélo près des décombres d'un bâtiment touché par une frappe aérienne israélienne, dans la ville de Gaza, dimanche 8 octobre 2023.
Un enfant palestinien marche avec son vélo près des décombres d'un bâtiment touché par une frappe aérienne israélienne, dans la ville de Gaza, dimanche 8 octobre 2023. Tous droits réservés Fatima Shbair/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Israël affirme ne pas vouloir conquérir Gaza mais "la démilitariser, la déradicaliser et la reconstruire", certainement "pas la gouverner" au 35 jours de la guerre avec le Hamas.

PUBLICITÉ

"Nous ne cherchons pas à gouverner Gaza, ce que nous voulons, c'est que Gaza soit démilitarisée, déradicalisée et reconstruite", c’est ce qu’a déclaré le Premier ministre israélien sur une chaîne de télévision américaine.

L'interview de Benjamin Netayahou a eu lieu quelques heures après qu'Israël a accepté d'accorder des pauses humanitaires quotidiennes dans le nord de la bande de Gaza, décision qui a été saluée par les Nations unies et les États-Unis.

Les militaires israéliens insistent sur le fait qu'une pause quotidienne de quatre heures n'affectera pas les opérations militaires dans la bande de Gaza.

Plus tôt dans la journée de jeudi, un représentant des Brigades Al-Quds, la branche militaire du Jihad islamique palestinien, a annoncé qu'elles étaient prêtes à libérer deux otages israéliens, une femme de 77 ans et un garçon de 12 ans, pour "des raisons humanitaires".

Le porte-parole a déclaré qu'ils seraient libérés "pour des raisons humanitaires", car les ravisseurs ne sont pas en mesure de leur fournir "des soins de santé en raison du manque de médicaments, de carburant, d'électricité et de tout ce qui est nécessaire à la vie". 

Il a mentionné que "les conditions appropriées doivent être remplies sur le terrain et au niveau de la sécurité", mais il n'est pas entré dans les détails, et le calendrier n'est pas clair non plus.

Jeudi en fin de journée, les rebelles houthis du Yémen ont affirmé avoir lancé "une salve de missiles balistiques en direction du sud d'Israël, en particulier vers le port d'Eilat, sur la mer Rouge. Les Houthis affirment que les missiles ont atteint leurs cibles "malgré le secret israélien" à ce sujet. 

De son côté, Israël a annoncé ces derniers jours plusieurs interceptions réussies de missiles au-dessus de la mer Rouge, notamment grâce à l'utilisation du système hypersonique antimissile de pointe de la série "Arrow". Le 31 octobre, le système "Arrow-2" aurait réalisé la première interception exo-atmosphérique au monde et, jeudi, Israël a confirmé l'utilisation réussie du nouveau système "Arrow-3".

Et puis jeudi, les forces israéliennes ont entamé un raid de plusieurs heures dans la ville de Jénine,, faisant au moins 18 morts et 20 blessés parmi les Palestiniens. Pour l’ONU, c’est le raid le plus meurtrier depuis 2005 en Cisjordanie occupée.

Sources additionnelles • AFP, AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tsahal s'enfonce dans la ville de Gaza, carte à l'appui

Le Hamas et Tsahal s'affrontent férocement au cœur de Gaza City

Les combats au sol font rage dans et autour de la ville de Gaza : 130 tunnels ont été détruits