Pas d'infection respiratoire "inhabituelle" en Chine

La Chine fait face à une recrudescence de maladies respiratoires.
La Chine fait face à une recrudescence de maladies respiratoires. Tous droits réservés Ng Han Guan/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'OMS se veut rassurante sur l'épidémie d'infections respiratoires qui frappe le pays et qui sature ses hôpitaux.

PUBLICITÉ

La Chine fait face à une saturation des ses hôpitaux en raison de l'afflux de malades.

L'Organisation mondiale de la santé a demandé à Pékin "des informations complémentaires sur la circulation d’agents pathogènes" et sur "le degré d’engorgement du système de santé". D'après les informations fournies par Pékin, elle estime qu'il n'y a pas de nouvelle infection détectée ni de maladie inhabituelle. 

"Je pense que la raison de cette évolution et ce à quoi ils l'attribuent est la levée des restrictions liées au Covid, il y a environ un an, analyse le Dr Maria Van Kerkhove, de l'OMS. Il s'agit de la première saison automne-hiver. Ce que la Chine vit actuellement est, je pense, ce que de nombreux pays ont connu il y a un an ou deux." 

D'après les autorités sanitaires, plus de 40 % des patients de tous âges présentent des symptômes de la grippe saisonnière

L'OMS avait reproché à de nombreuses reprises aux autorités chinoises leur manque de transparence et de coopération lors de la pandémie de Covid-19.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Catherine Colonna en Chine pour relancer les relations entre Pékin et l'Europe

L’Europe s’apprête à vivre un bouleversement démographique, prévient l’OMS

Covid-19 : rebond épidémique, l'OMS appelle à la vigilance