La Russie poursuit une nouvelle fois l'opposant politique Alexeï Navalny

L'opposant russe Alexeï Navalny
L'opposant russe Alexeï Navalny Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2021 The AP. All rights reserved.
Par Somaya Aqad, AFP, Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie engage de nouvelles poursuites contre l'opposant politique Alexeï Navalny, qui purge déjà une peine de 19 ans pour "extrémisme". cette fois, les autorités l'accusent de "vandalisme".

De nouvelles poursuites contre l'opposant

PUBLICITÉ

La Russie a engagé de nouvelles poursuites contre  Alexeï Navalny, figure emblématique de l'opposition, qui purge actuellement une peine de 19 ans de prison, alors que Moscou renforce sa répression de toute voix dissidente depuis le début de son offensive contre l'Ukraine.

Le charismatique militant anticorruption, critique numéro 1 du Kremlin, avait échappé de peu à la mort lorsqu'il avait été empoisonné en août 2020, passant plusieurs mois de convalescence en Allemagne, où il avait été ris en charge et soigné.

Arrêté en janvier 2021 à son retour, Alexeï Navalny, âgé de 47 ans, a depuis été condamné à de lourdes peines, dont la dernière, en août, à 19 ans de prison pour "extrémisme".

Les autorités l'accusent désormais de "vandalisme", ce qui pourrait ajouter trois années de détention à sa peine, a-t-il affirmé, citant une lettre du Comité d'enquête russe qu'il a reçue en prison.

"Ils lancent une nouvelle procédure pénale contre moi tous les trois mois", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

"Jamais un détenu, placé à l'isolement depuis plus d'un an, n'avait eu une vie sociale et politique si riche", a ironisé l'opposant.

Alexeï Navalny communique essentiellement via des messages transmis à ses avocats, qui sont ensuite diffusés sur les réseaux sociaux, notamment pour dénoncer l'offensive en Ukraine et appeler les Russes à continuer de "résister" face au Kremlin.

Des conditions de détention difficiles

Depuis plus de deux ans et demi, Alexeï Navalny alterne les séjours à l'isolement avec des conditions de détention plus ou moins strictes, des décisions de l'administration pénitentiaire qu'il condamne à chaque fois.

Le temps passé derrière les barreaux a déjà eu des conséquences sur sa santé, et le militant autrefois rayonnant apparaît aujourd'hui amaigri et vieilli.

La Russie est confrontée depuis plusieurs années à une répression croissante des voix critiques, qui s'est nettement accélérée après le début de l'assaut russe contre l'Ukraine en février 2022.

La quasi-totalité des opposants d'envergure ont été emprisonnés ou poussés à l'exil et des milliers de citoyens  Russes sont  poursuivis pour avoir manifesté leur désaccord avec le Kremlin, y compris sur les réseaux sociaux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Alexeï Navalny n'a toujours pas donné signe de vie

Face à l'absence de nouvelles de l'opposant russe Navalny, la Maison-Blanche "très préoccupée"

Ukraine : l’Allemagne embarrassée par la fuite d’une conversation secrète entre des officiers