Trois navires commerciaux ont été attaqués ce dimanche en mer Rouge

Le destroyer américain USS Carney dans les eaux grecques.
Le destroyer américain USS Carney dans les eaux grecques. Tous droits réservés Petty Officer 3rd Class Bill Dodge/AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les séparatistes yéménites ont revendiqué des frappes de drones et de missiles contre deux navires israéliens.

PUBLICITÉ

Trois navires commerciaux ont été attaqués ce dimanche en mer Rouge.

Les cargos ont été ciblés par des drones et des missiles tirés depuis des zones contrôlées par les Houthis au Yémen, a affirmé le Pentagone. 

Les forces rebelles ont revendiqué une attaque de drones et de missiles contre seulement deux navires israéliens, le Unity Explorer et le Number 9, dans le détroit de Bab-el-Mandab.

Le Unity Explorer, un navire battant pavillon des Bahamas, a été touché par un missile et a subi des dommages mineurs dans le nord de la mer Rouge.

Plus au sud, deux cargos panaméens, le Number 9 et le Sophie II, ont été frappés par des missiles. 

Israël a assuré qu’aucun des navires n’était israélien et a accusé l’Iran d’être derrière les actions des rebelles yéménites.

Nous avons également toutes les raisons de croire que ces attaques, bien que lancées par les Houthis au Yémen, sont entièrement financées par l'Iran
Commandement militaire américain au Moyen-Orient (Centcom)

Les Houthis compromettent la sécurité de la navigation entre l’océan Indien et la Méditerranée, ont également accusé Israël et les Etats-Unis.

Le USS Carney, un navire de guerre américain stationné en mer Rouge, a tenté de porter secours aux cargos et a neutralisé au moins trois drones lancés depuis le Yémen. 

Les rebelles houthis ont déclaré la guerre à Israël suite au conflit avec le Hamas à Gaza et ont attaqué des cibles israéliennes avec des dizaines de missiles et de drones depuis octobre.

Ces attaques en mer Rouge aggravent le risque que le conflit à Gaza embrase la région.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Transport maritime en mer Rouge : BP et Evergreen suspendent à leur tour toute traversée

Israël amplifie son offensive militaire, 15.523 palestiniens tués dans la bande de Gaza

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis