En pleine guerre contre le Hamas, les juifs fêtent Hanouka

Rassemblement en Israël en faveur des otages retenus par le Hamas et ses alliés.
Rassemblement en Israël en faveur des otages retenus par le Hamas et ses alliés. Tous droits réservés AFP
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Allemagne, le chancelier Olaf Scholz a allumé la première bougie de Hanouka pour marquer son soutien indéfectible au peuple juif.

PUBLICITÉ

En pleine guerre israélo-palestinienne, le chancelier allemand Olaf Scholz a exprimé jeudi son soutien indéfectible au peuple juif en allumant la première bougie de Hanouka sur un gigantesque candélabre menorah devant l'emblématique porte de Brandebourg de Berlin.

Des proches d'un Israélien kidnappé par le Hamas le 7 octobre dernier étaient au côté du chancelier lors de la cérémonie. 

Olaf Scholz, coiffé d'une kippa de velours noir, a déclaré aux nombreux visiteurs présents dans le centre de la capitale allemande : "je souhaite que la bougie de Hanouka brille bien au-delà de cette place et bien plus longtemps que pendant les huit jours de Hanouka."

"Hanoukka, a-t-il déclaré, "est synonyme d'espoir et de confiance. Les deux sont particulièrement nécessaires ces jours-ci. L'attaque terroriste du Hamas contre Israël nous a tous profondément ébranlés. Elle est dirigée contre le seul État juif et ses citoyens, et en même temps contre l'humanité elle-même".

En Israël, des bougies ont été allumées jeudi devant le mur Occidental de Jérusalem en souvenir des 137 personnes toujours retenue en otage par les militants du Hamas et de ses alliés.

Plus tôt dans la journée, les étudiants se sont rassemblés à Tel Aviv pour marquer le premier jour de la Fête des Lumières, qui dure huit jours et qui symbolise le triomphe de la lumière sur les ténèbres et de la démocratie sur la tyrannie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Israël - Hamas : un point de passage bientôt ouvert entre Israël et Gaza ?

"Une torture" : des Palestiniens en Europe toujours sans nouvelles de leurs proches à Gaza

Olaf Scholz manifeste à Potsdam contre l'extrême droite