Chine : un séisme de magnitude 7,1 a frappé une partie de la région du Xinjiang

Sur cette image tirée d'une vidéo de la chaîne chinoise CCTV, des sauveteurs travaillent près des décombres d'un tremblement de terre dans la préfecture autonome de Kizilsu Ki
Sur cette image tirée d'une vidéo de la chaîne chinoise CCTV, des sauveteurs travaillent près des décombres d'un tremblement de terre dans la préfecture autonome de Kizilsu Ki Tous droits réservés AP/CCTV
Par Somaya Aqad,
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un tremblement de terre de magnitude 7,1 a frappé tôt mardi une partie la région occidentale du Xinjiang, en Chine. Pour l’heure le bilan reste inconnu. Mais le séisme pourrait avoir causé des victimes et de nombreux dégâts.

PUBLICITÉ

Un tremblement de terre de magnitude 7,1 a frappé tôt mardi une partie de la région occidentale du Xinjiang, en Chine, coupant l'électricité et détruisant au moins deux maisons, ont rapporté les autorités locales et les médias d'État. Pour l'heure, aucune victime n'a été signalée. 

 Mais selon l’Institut géologique américain, le tremblement de terre pourrait avoir causé des victimes et aussi d’importants dommages.

Le puissant séisme s’est produit dans la région Ouïghoure, montagneuse et rurale du Xinjiang, à environ 140 kilomètres à l’ouest de la ville d’Aksu.

Le tremblement de terre a secoué le comté d'Uchturpan, appelé comté de Wushi en mandarin, dans la préfecture d'Aksu peu après 2 heures du matin, a indiqué le Centre des réseaux sismiques de Chine (China Earthquake Networks Center).

Ce comté montagneux comptait environ 233 000 habitants en 2022, selon les autorités du Xinjiang.

Deux maisons se sont effondrées, ont indiqué les autorités d'Aksu, et environ 200 sauveteurs ont été envoyés à l'épicentre, selon la chaîne de télévision publique CCTV.

Le tremblement de terre a coupé les lignes électriques, mais l'électricité a été rapidement rétablie dans la région, ont indiqué les autorités d'Aksu.

Le bureau des chemins de fer d'Urumqi a repris ses services après 7 heures du matin, après que des contrôles de sécurité aient confirmé l'absence de problèmes sur les lignes ferroviaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'année du dragon : tout ce qu'il faut savoir sur le Nouvel An chinois 2024

Au Japon, 84 morts et des dizaines de disparus après le séisme du Nouvel An

Séismes au Japon : 62 morts, course contre la montre pour retrouver des survivants