Au Japon, 84 morts et des dizaines de disparus après le séisme du Nouvel An

Au moins 330 personnes ont été blessées par le séisme et les centaines de répliques qui l’ont suivi, dont certaines très fortes.
Au moins 330 personnes ont été blessées par le séisme et les centaines de répliques qui l’ont suivi, dont certaines très fortes. Tous droits réservés Foto: Captura de vídeo de AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

84 personnes ont perdu la vie après le puissant séisme du Nouvel an au Japon. Près de 80 autres sont toujours portées disparues.

PUBLICITÉ

Les chances de retrouver des survivants se réduisent dans le centre du Japon où près de 80 personnes sont toujours portées disparues, trois jours après le puissant séisme du Nouvel An qui a fait 84 morts, selon un dernier bilan provisoire.

Au moins 330 personnes ont été blessées par le séisme et ses centaines de répliques. Un tsunami a également frappé la côte. Le Premier ministre Fumio Kishida a appelé le pays entier à se concentrer sur les sauvetages : "de nombreuses personnes restent encore sous les bâtiments effondrés et attendent de l'aide. Nous redoublerons d’efforts sur place et viserons à secourir autant de personnes que possible."

Le bilan pourrait encore s’alourdir, car des centaines de bâtiments ont été détruits dans la catastrophe. La pluie rend elle aussi les recherches menées par plusieurs milliers de membres des Forces japonaises d’autodéfense, de pompiers et de policiers venus de tout le Japon encore plus difficile.

Environ 30 000 foyers de la préfecture d'Ishikawa sont toujours privés d'électricité. 110 000 autres n'ont plus d'accès à l'eau.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Alerte au tsunami au Japon après une série de très forts tremblements de terre

Japon : l'archipel frappé par un fort séisme poursuit les recherches pour retrouver des survivants

Séismes au Japon : 62 morts, course contre la montre pour retrouver des survivants