Guerre Israël-Hamas : des milliers de civils fuient les combats de Khan Younès

Une équipe médicale s'affaire autour d'une jeune fille blessée dans un bombardement de l'armée israélienne visant un bâtiment de l'ONU à Khan Younès; le 24 janvier 2024.
Une équipe médicale s'affaire autour d'une jeune fille blessée dans un bombardement de l'armée israélienne visant un bâtiment de l'ONU à Khan Younès; le 24 janvier 2024. Tous droits réservés Ramez Habboub/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce jeudi, des milliers de Palestiniens ont fui vers l'ouest de la ville de Khan Younès, où les combats entre l'armée israélienne et le Hamas s'intensifient. Un verdict est attendu ce vendredi en lien avec les accusions de génocide dont l'Afrique du Sud accuse Israël.

PUBLICITÉ

L'armée israélienne a publié des images d'échanges de tirs à Khan Younès, où elle dit avoir mis la main sur d'important éléments de renseignement et du matériel appartenant au Hamas. 

Avec l'intensification des combats, des milliers de civils ont fui la zone. Selon des sources sur place, l'armée israélienne aurait notamment ordonné l'évacuation d'une école, et détenu des hommes qui s'y trouvaient. 

"D'un coup, ils [l'armée israélienne] nous ont dit au microphone d'évacuer le site dans la demi-heure", relate Amal, une palestinienne qui a fui l'école dans laquelle elle avait trouvé refuge avec son nourrisson né il y a trois jours. 

Au moins 20 morts dans une file pour recevoir de l'aide humanitaire

A Gaza, au moins 20 personnes seraient mortes et des dizaines blessées après que l'armée israélienne aurait ouvert le feu sur des Palestiniens qui attendaient de recevoir de l'aide humanitaire, d''après des témoins sur place. 

Dans des vidéos postées en ligne, on peut apercevoir une large foule s'enfuir, certains portant des cartons contenant de la nourriture, tandis que des bruits de tirs retentissent en arrière-plan. L'agence Associated Press (AP) a pu confirmer la date de ces vidéos ainsi que leur localisation. 

Pour le moment, les Nations unies ont confirmé qu'aucune de ses agences n'était derrière la distribution alimentaire durant laquelle les tirs auraient eu lieu. 

Verdict de la Cour internationale de justice

Une première ordonnance est attendue ce vendredi dans l'affaire portée par l'Afrique du Sud, qui accuse Israël de commettre un génocide à Gaza.

A ce stade, seules des mesures conservatoires pourraient être ordonnées par la Cour internationale de justice, notamment une suspension des hostilités. 

Un responsable du Hamas a déclaré que le groupe était prêt à respecter un cessez-le-feu s'il venait à être ordonné par cette haute juridiction de l'ONU.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël : des tirs de missiles lancés depuis le Liban font un mort et plusieurs blessés

Une délégation du Hamas au Caire pour négocier les conditions d'un cessez-le-feu

Les négociations entre Israël et le Hamas se poursuivent au Caire