Mer Rouge : les Houthis tirent un missile sur un navire de guerre américain

Un avion se préparant à décoller de l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) lors d'opérations de vol en mer Rouge, le 22 janvier 2024.
Un avion se préparant à décoller de l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) lors d'opérations de vol en mer Rouge, le 22 janvier 2024. Tous droits réservés Kaitlin Watt/U.S. Navy via AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les rebelles houthis du Yémen ont lancé vendredi un missile sur un navire de guerre américain patrouillant dans le golfe d'Aden, contraignant ce dernier à abattre le projectile.

PUBLICITÉ

L'attaque contre le navire de guerre américain, le destroyer USS Carney, a marqué une nouvelle escalade dans la plus grande confrontation en mer que la marine américaine ait connue au Moyen-Orient depuis des décennies, alors que les tirs de missiles des Houthis ont incendié un autre navire commercial dans la nuit de vendredi à samedi.

Tôt samedi, heure locale, les forces américaines ont mené une frappe contre un missile antinavire des Houthis qui était dirigé vers la mer Rouge et prêt à être lancé, a indiqué le commandement central de l'armée américaine.

La chaîne d'information par satellite Al-Masirah des Houthis a indiqué que les frappes avaient eu lieu près de la ville portuaire de Hodeida, mais n'a pas fourni d'évaluation des dommages.

L'attaque du Carney représente la première fois que les Houthis prennent directement pour cible un navire de guerre américain depuis que les rebelles ont commencé leurs attaques contre le transport maritime en octobre, a déclaré un responsable américain sous couvert d'anonymat, car aucune autorisation n'a été donnée pour évoquer l'incident.

Plus tard dans la journée de vendredi, le service des opérations maritimes du Royaume-Uni, qui supervise les voies navigables du Moyen-Orient, a reconnu qu'un navire avait été touché par un missile et qu'il était en feu dans le golfe d'Aden.

Le porte-parole militaire des Houthis, le général de brigade Yahya Saree, n'a pas reconnu l'attaque du Carney, mais a revendiqué l'attaque au missile contre le navire commercial qui a mis le feu à ce dernier. Il a identifié le navire comme étant le pétrolier Marlin Luanda, battant pavillon des Îles Marshall.

Le commandement central a confirmé vendredi en fin de journée que le Marlin Luanda avait été touché par un missile balistique antinavire tiré depuis le Yémen. Le Carney et d'autres navires de la coalition sont intervenus et ont porté assistance au navire en difficulté. Le commandement central a déclaré qu'aucun blessé n'était à déplorer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qui sont les rebelles houthis du Yémen qui attaquent les navires en mer Rouge ?

Mer Rouge : les Houtis ciblent encore un navire américain

Les Houthis ont visé un navire américain dans le golfe d'Aden