La Russie et l’Ukraine annoncent avoir échangé environ 200 prisonniers de guerre

Un prisonnier de guerre après un échange de prisonnier, dans un lieu inconnu en Ukraine, le 31 janvier 2024
Un prisonnier de guerre après un échange de prisonnier, dans un lieu inconnu en Ukraine, le 31 janvier 2024 Tous droits réservés AP/AP
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie et l’Ukraine annoncent avoir échangé environ 200 prisonniers de guerre. Une opération qui a eu lieu une semaine après le crash d'un avion militaire russe.

PUBLICITÉ

Kyiv et Moscou ont annoncé avoir échangé près de 200 prisonniers de guerre de chaque camp ce mercredi. Il s’agit de l’un des échanges de prisonniers les plus importants en deux ans de guerre.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que "195 soldats russes" avaient été échangés contre le même nombre de militaires ukrainiens. Le président ukrainien s’est lui réjoui du retour de "207" de ses concitoyens, et promis dans la foulée de ramener chez eux tous les captifs, "combattants ou civils".

Dmytro Lubinets, le médiateur ukrainien pour les Droits de l'Homme, a déclaré sur les réseaux sociaux qu'il s'agissait du 50ème échange de ce type, avec 3 035 prisonniers de guerre rapatriés depuis le début de la guerre.

Une opération qui s’est déroulée sans accrocs, une semaine après le crash d’un avion militaire russe qui a tué tous ses occupants. Selon la Russie, l’appareil, qui transportait 74 personnes dont 65 prisonniers de guerre ukrainiens qui allaient être échangés a été abattu par l'Ukraine. De leur côté, Kyiv et ses alliés Occidentaux tentent toujours d’obtenir des preuves des allégations russes.

Plus de 8 000 Ukrainiens, dont plus de 1 600 civils, sont toujours détenus par les Russes, selon Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Haut commandant de l'armée ukrainienne sur un siège éjectable ?

Guerre en Ukraine : Kyiv affirme avoir coulé une corvette lance-missiles près de la Crimée

Ukraine : le bilan des frappes russes de samedi sur Odessa monte à onze morts