A Venise, le combat permanent pour restaurer la basilique Saint-Marc, rongée par le sel

La basilique byzantine est protégée par une barrière en verre contre les faibles crues (archive).
La basilique byzantine est protégée par une barrière en verre contre les faibles crues (archive). Tous droits réservés Domenico Stinellis/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

D'importants travaux de restauration sont en cour pour tenter de protéger ce joyau byzantin menacé par la montée des eaux et les ravages du sel sur les marbres et la pierre.

PUBLICITÉ

A Venise, les travaux de restauration de la Basilique Saint-Marc entrent dans une nouvelle phase. 

Victimes d'inondations à répétition, les marbres ancestraux et les pierre de l'édifice sont littéralement rongés par le sel de mer laissés par les marées. 

Il faut aussi réparer les dégâts occasionnés par les précédentes rénovations qui ont parfois accéléré les dégradations observées aujourd'hui.

Pour limiter les risques d'inondations, une barrière de verre temporaire protège aussi la basilique des faibles crues. 

Les travaux de restauration doivent durer au moins deux ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Venise, la restauration de la crypte de la basilique Saint-Marc, victime des inondations

Italie : le testament de Silvio Berlusconi rendu public

Allemagne: 12 000 restaurants menacés de fermeture à cause de la hausse de la TVA