Paris - Berlin - Varsovie : Donald Tusk avocat de la Défense européenne

AP
AP Tous droits réservés AP Photo/Ebrahim Noroozi
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Donald Tusk à Paris et Berlin pour relancer les relations de son pays avec ses voisins et les appeler à investir dans la défense de l'Europe.

PUBLICITÉ

Tournée diplomatique de Donald Tusk à Paris et Berlin pour appeler la France et l'Allemagne à investir davantage dans la défense de l'Europe.

Emmanuel Macron a reçu à l'Élysée le Premier ministre polonais au moment où les chancelleries européennes envisagent avec circonspection un possible retour au pouvoir de Donald Trump.

Samedi, l'ancien président américain a prévenu qu'il "encouragerait" la Russie à s'en prendre à tout pays de l'OTAN qui ne paierait pas sa quote-part du budget de l'Alliance.

Donald Tusk, Premier ministre polonais : "L'Europe doit devenir un continent sûr, et cela signifie que l'Union européenne, la France et la Pologne doivent devenir des États forts prêts à défendre leurs propres frontières et territoires.

Donald Tusk s'est ensuite rendu à Berlin où là aussi les propos de l'ancien président américain ont choqué.

Le Premier ministre polonais a parlé d'une "douche froide".

De son côté, le chancelier allemand Olaf Scholz évoque des déclarations "irresponsables" et "dangereuses".

Olaf Scholz, chancelier allemand : "La promesse de protection de l'OTAN est sans restriction - tous pour un et un pour tous. Et permettez-moi de dire clairement, pour des raisons actuelles : toute relativisation de la garantie de soutien de l'OTAN est irresponsable et dangereuse, et ne sert que les intérêts de la Russie. Personne ne peut jouer, ou 'marchander', la sécurité de l'Europe."

Selon Donald Tusk, l'Europe doit à la fois se "concentrer sur une coopération totale avec les États-Unis" et "investir dans sa propre sécurité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Plus de 100 000 passagers affectés par une grève du personnel au sol de Lufthansa

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

L’Allemagne peut-elle être neutre au sujet de la guerre à Gaza ?