Etats-Unis : les républicains bloquent l'aide à l'Ukraine et tentent de destituer A. Mayorkas

Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas, le 11 mai 2023, à Washington, Etats-Unis.
Le secrétaire américain à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas, le 11 mai 2023, à Washington, Etats-Unis. Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chambre des représentants dominée par les républicains refuse de voter l’aide à l’Ukraine validée par le Sénat et tente de destituer le secrétaire d'Etat chargé de l’immigration.

PUBLICITÉ

A quelques mois de la présidentielle américaine, le bras de fer entre les démocrates, majoritaires au Sénat, et les républicains, qui contrôlent la Chambre des représentants, se poursuit.

Après avoir annoncé qu’il ne voteraient pas en faveur de l’aide à l’Ukraine adoptée par le Sénat, les républicains tentent de destituer le secrétaire à la Sécurité intérieure Alejandro Mayorkas.

Ce dernier, accusé d’avoir provoqué une crise migratoire à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a été inculpé par la Chambre des représentants, une première depuis près de 150 ans pour un secrétaire d'Etat.

La procédure de destitution a toutefois peu de chance d’aboutir car elle doit être validée par le Sénat.

Le président américain Joe Biden l'a qualifiée d'"acte flagrant de partisanerie inconstitutionnelle qui a ciblé un honorable fonctionnaire afin de jouer à de petits jeux politiques ".

Il avait auparavant indiqué que ne pas voter le plan d'aide à l'Ukraine ferait "le jeu de Vladimir Poutine."

La sécurité des frontières s'est hissée au sommet des enjeux de la campagne présidentielle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les républicains refusent d'examiner un projet de loi sur l'aide à l'Ukraine

L'aide des États-Unis à l'Ukraine bloquée par les républicains au Sénat

Biden signe un accord d'aide de 95 milliards de dollars attendu pour l'Ukraine, Israël et Taïwan.