Des frappes aériennes russes et ukrainiennes ont fait plusieurs victimes dans les deux pays

a
a Tous droits réservés AP/Belgorod region governor Vyacheslav Gladkov telegram channel
Tous droits réservés AP/Belgorod region governor Vyacheslav Gladkov telegram channel
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la ville russe de Belgorod, une attaque de l’armée ukrainienne a fait au moins 6 morts et 17 blessés. En Ukraine, plusieurs villes ont été visées par des missiles russe.

PUBLICITÉ

Des maisons fortement endommagées, c’est le bilan matériel des attaques russes qui ont frappé Khmelnitskyi, à l’ouest de l’Ukraine. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le pays a été visé par 26 missiles, dont 13 ont été abattus, selon Kyiv.

Plusieurs zones du pays ont été touchées, comme ici à Lviv, où des immeubles résidentiels ainsi que deux écoles ont été endommagés, selon le maire de cette ville, située près de la frontière polonaise.

Dans la ville de Kupiansk, à l'est, les dégâts ne sont pas seulement matériels. Au moins deux personnes auraient été tuées lors de cet assaut russe.

Ces dernières semaines, Moscou a intensifié ses attaques aériennes, mais c’est aussi le cas pour Kyiv.

De l'autre côté de la frontière, un bombardement, imputé à l’armée ukrainienne a touché, jeudi, un centre commercial dans la ville russe de Belgorod. Bilan : au moins 6 morts et 17 blessés, selon les autorités locales. Située à une quarantaine de kilomètres de la frontière avec l’Ukraine, la ville est régulièrement par des tirs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'aide américaine à l'Ukraine devrait être approuvée par le Sénat ce mardi

Les dépenses militaires en Europe sont au plus haut

La Russie et le Kazakhstan, toujours en proie aux inondations