Kyiv dément que la prise d'Avdiivka a fait des "centaines" de prisonniers

Sasha Vakulina, Euronews.
Sasha Vakulina, Euronews. Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un responsable ukrainien a démenti un récent rapport du New York Times selon lequel les forces russes auraient capturé des "centaines" de soldats ukrainiens.

PUBLICITÉ

Le chef de l'état-major russe, le général Valery Gerasimov, a affirmé que les forces russes s'étaient emparées d'Avdiivka dans un "délai assez court", précédé d'une "longue période de préparation".

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgu, a également tenté de minimiser les lourdes pertes russes et la difficulté de la prise d'Avdiivka lors d'une réunion avec le président russe Vladimir Poutine, le 20 février, présentant la prise d'Avdiivka comme un succès incroyable avec des pertes minimes malgré le fait que l'opération de quatre mois a entraîné des pertes estimées entre 16 000 et 47 000 personnes côté russe, indique l'Institut pour l'étude de la guerre (ISW).

Le groupe de réflexion ajoute : "Les forces russes ont récemment progressé de façon marginale au nord-ouest de la ville et ont probablement terminé les opérations de nettoyage de la ville."

Les combats de position se sont poursuivis au nord-ouest d'Avdiivka, près de Stepove et Lastochkyne ; à l'ouest d'Avdiivka, près de Sieverne ; et au sud-ouest d'Avdiivka, près de Pervomaiske et Nevelske.

Un blogueur russe affirme que les forces russes tentent de construire et de stabiliser une nouvelle ligne de défense dans la direction d'Avdiivka.

Un responsable ukrainien a démenti un récent rapport du New York Times selon lequel les forces russes auraient capturé des "centaines" de soldats ukrainiens lors du retrait de l'Ukraine d'Avdiivka, affirmant que les forces russes ont effectivement capturé certains soldats ukrainiens lors du retrait, mais déclarant que les rapports concernant des "centaines" de soldats ukrainiens faits prisonniers ou portés disparus sont faux.

L'ISW n'a toujours pas observé de preuve montrant que les forces russes ont fait prisonnier un grand nombre de soldats ukrainiens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les troupes ukrainiennes se retirent de la ville d’Avdiivka, après quatre mois de résistance

Frappes mortelles russes sur le centre de l'Ukraine, Kyiv affirme avoir abattu un bombardier russe

Conséquences d'une frappe russe sur Dnipro