La Pologne prolonge son assistance aux réfugiés ukrainiens

a
a Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews avec Magdalena Chodownik
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le pays accueille plus d'un millions d'Ukrainiens ayant fui le conflit en cours avec la Russie.

PUBLICITÉ

Loin de leur Ukraine natale, ils sont des centaines de milliers à s’être réfugiés en Pologne depuis l’invasion russe. Deux ans après ce conflit, certains sont rentrés chez eux. D’autres ont préféré rester. Et les soutenir reste indispensable, selon certaines organisations qui leur viennent en aide.

"Nous aidons les gens à payer leurs impôts et faire leurs déclarations, beaucoup de retraités viennent nous demander de l'aide, même pour des choses minimes, mais ils en ont vraiment besoin. Cette aide est toujours aussi importante, elle doit continuer. La guerre n'est pas finie, elle n'est même pas à moitié finie", explique Svitlana Kotova, qui travaille au centre d'aide et d'information juridique.

La Pologne a récemment prolongé, jusqu’au 30 juin, son assistance financière aux citoyens ukrainiens. Mais le gouvernement de Donald Tusk, a admis avoir des difficultés pour financer cette aide.

"En effet, un certain nombre de réfugiés sont encore très vulnérables, l'Agence des Nations unies pour les réfugiés et une centaine d'autres partenaires ont lancé un appel pour une aide supplémentaire et complémentaire pour aider le gouvernement dans son travail, pour aider les communautés d'accueil. Plus d'un million de réfugiés restent aujourd'hui en Pologne. Cela crée une certaine pression sur les services sociaux", a déclaré Kevin J. Allen, représentant du HCR en Pologne.

Le gouvernement travaille actuellement sur la modification de la loi concernant le séjour des réfugiés ukrainiens - ils seront autorisés à rester dans le pays, mais probablement dans des conditions différentes.

"C'est le bon moment pour examiner les besoins réels et nécessaires des réfugiés et des exilés d'Ukraine à ce moment précis. Par conséquent, après le mois de juin, il y aura certainement un autre examen de la situation et des besoins : peut-être que certains besoins ne seront plus valables, peut-être qu'il y aura de nouveaux besoins, et en fonction de cela, le gouvernement prendra les décisions nécessaires", a déclaré la députée polonaise de gauche, Wanda Nowicka.  

En attendant, toutes les forces politiques polonaises semblent se concentrer sur les demandes d'aide militaire à l'Ukraine. Ce qui, comme ils le soulignent, est un sujet crucial ces derniers jours, explique la journaliste d'Euronews Magdalena Chodownik.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quels sont les 137 milliards d'euros que Bruxelles a dégelés pour la Pologne ?

Les élections locales polonaises, test ultime avant les élections européennes

Crise diplomatique entre la Pologne et Israël après la mort de sept humanitaires à Gaza