Réunion du groupe de Visegrad à Prague pour évoquer la guerre en Ukraine

Les Premiers ministres du groupe de Visegrad réunis à Prague, mardi 27 février 2024.
Les Premiers ministres du groupe de Visegrad réunis à Prague, mardi 27 février 2024. Tous droits réservés Petr David Josek/AP
Tous droits réservés Petr David Josek/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Premiers ministres des quatre pays ont discuté de leurs divergences sur l’aide à apporter à l’Ukraine.

PUBLICITÉ

Réunis à Prague, les Premiers ministres du groupe de Visegrad ont discuté de leurs divergences sur l’aide à apporter à l’Ukraine.

Si la Pologne et la République tchèque souhaitent accroître l’approvisionnement en munitions à Kyiv, la Slovaquie et la Hongrie ne veulent pas entendre parler de livraison d’armes.

Proche de Moscou bien que membre de l’UE et de l’OTAN, Viktor Orban affirme ne pas vouloir que la Russie devienne son nouveau voisin.

"Le principe fondamental le plus important de la sécurité nationale hongroise est qu'il doit y avoir une entité située entre la Russie et la Hongrie, a-t-il déclaré. Nous aidons également l'Ukraine en raison des intérêts nationaux hongrois. La divergence d'opinions entre nous est comment aider au mieux l'Ukraine. La position hongroise est claire : nous n'envoyons pas d'armes en Ukraine."

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés avec des drapeaux ukrainiens et européens pour critiquer la position jugée pro-russe de Viktor Orban et du Premier ministre slovaque Robert Fico.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pourquoi la Russie restructure-t-elle ses districts militaires ?

Moscou réagit aux propos d'Emmanuel Macron sur la perspective d'envoyer des troupes en Ukraine

Des milliers de manifestants à Berlin venus manifester leur soutien à l'Ukraine